• Accueil
  • > Archives pour septembre 2007

Revenons sur la rencontre du 25 septembre 2007 avec la FFSA.

Posté par foassurances le 27 septembre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

La délégation FFSA était conduite par Monsieur Laederich, son Directeur des affaires sociales.

Notre délégation FO a soutenu les revendications, 2,5 % d’augmentation générale des salaires avec 700 € minimum, une prime de 1500 €, le rétablissement de la prime d’ancienneté, un fixe sans contrepartie de 1600 € pour les échelons de base et de 1800 € pour les échelons intermédiaires.

Nous avons expliqué le caractère collectif de ces revendications parce que les salariés n’en peuvent plus de l’individualisation et de la course aux objectifs.

Nous avons insisté sur la responsabilité de la branche professionnelle qui est le seul niveau valable pour négocier sereinement, sans les pressions de la concurrence que se livrent les groupes d’assurances, qu’en tout cas ils ne cessent de mettre en avant.

Après avoir entendu notre argumentation, Monsieur Laederich a expliqué qu’il partageait notre constat sur les pressions subies par les salariés. Ainsi selon lui, il y a un malaise du fait d’un véritable bouleversement dans la profession et des pressions considérables sur les objectifs et les résultats.

Il a également reconnu que les résultats des compagnies ont été très bons.

Mais il nous a vraiment surpris en affirmant que la FFSA a constaté, dans les accords d’entreprise, un retour des augmentations générales depuis 2006. Il l’a attribué a une prise de conscience par les employeurs des phénomènes que notre délégation FO avait évoqués. Mais ce n’est pas ce qu’ont vécu les salariés !

Il a aussitôt ajouté qu’il n’était pas envisageable de négocier au niveau de la branche sur les salaires réels.

Nous avons eu le sentiment que la FFSA voulait nous renvoyer vers les négociations d’entreprise en laissant entendre que, cette fois, il y aurait une meilleure prise en compte du besoin de garanties collectives.

Pour notre part, nous savons bien que les groupes d’assurances devront tenir compte des fortes mobilisations de juin et de septembre. Mais nous savons aussi que les négociations d’entreprise sont systématiquement subordonnées à l’exigence des taux de rendement démesurés réclamés par les actionnaires. Dans l’entreprise, le critère auquel se réfèrent toutes les directions, c’est le ratio combiné qui dépend largement de la masse salariale.

C’est donc au niveau de la branche professionnelle que la négociation peut se mener sereinement sur le seul critère du maintien du pouvoir d’achat des salaires.

Mais la délégation FFSA s’est opposée à une négociation de branche sur les salaires réels.

Nous sommes conscients que le retour à la négociation de branche représenterait pour la FFSA, une profonde remise en cause. Mais n’est ce pas déjà le cas quand elle reconnaît que le malaise des salariés résulte de profonds bouleversements. Alors il faut en tirer toutes les conséquences.

Le mandat reçu par FO Assurances, c’est le retour à la négociation de branche. Nous avons donc indiqué à Monsieur Laederich que nous serions amenés à revenir en manifestation sur cet objectif si la FFSA s’obstinait. Nous avons demandé un rendez-vous avec Gérard de La Martinière le Président de la FFSA.

Publié dans Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

La voie est ouverte pour la reconquête de nos droits collectifs

Posté par foassurances le 25 septembre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Il y avait plusieurs centaines de participants à la manifestation nationale du 25/09/07 devant la FFSA à Paris ; parmi eux des salariés de province partis très tôt ce matin. De nombreux bureaux ont annoncé qu’ils seraient en grève même s’ils ne pouvaient pas rejoindre la manifestation.

La Fédération des Employés et Cadres de FO était venue apporter son soutien. Ainsi que l’Union Départementale FO de Paris.

Bien que la responsabilité de cette journée était assurée par la section fédérale FO des assurances, des représentants syndicaux CGT étaient présents.

Les quatre fédérations patronales ont chacune reçu une délégation. Le SNSA (assistance) à 10 heures 30, la FFSA (compagnies) à 14 h30, le CSCA (courtiers) et le GEMA (Mutuelles) à 15 h 30.

Les délégations ont pu exposer et argumenter sur les revendications à chacune des fédérations en insistant sur la demande d’une négociation à l’échelle de la branche.

Nous avons rencontré un accueil ouvert de la part du SNSA, du GEMA et du CSCA, des rendez-vous ont été pris dans les prochains jours pour poursuivre.

En revanche la FFSA a fermé toute possibilité de négociation de branche sur les salaires réels et la prime d’ancienneté. Elle a déclaré être consciente des effets terribles pour les salariés des pressions, de la course aux objectifs et de la culture du résultat. Mais elle renvoie toute négociation sur les salaires aux entreprises alors qu’elle sait qu’il n’y a plus de réel dialogue à cette échelle où tout est subordonné à l’exigence de taux démesurés de rentabilité des capitaux.

Les manifestants ont évidemment regretté l’absence des autres fédérations syndicales et notamment de la fédération CGT dont plusieurs syndicats étaient engagés dans les grèves de juin.

Ils ont pris note de la proposition de cette fédération d’organiser une rencontre interfédérale.

Ils se sont prononcés dans un vote unanime pour l’unité à tous les niveaux :

L’unité entre toutes les professions sur la question des retraites.
Alors la seule revendication qui permette cette unité, tant du privé que du public c’est :

  • le retour au calcul de la retraite à taux plein sur la base de 37,5 années de cotisations.

L’unité entre tous les secteurs et toutes les catégories de l’assurance.
Alors les revendications qui permettent l’unité sont celles qui ont surgi dans les grèves de juin et qui s’adressent aux branches professionnelles.

  • Augmentation générale des salaires de 2,5 % avec un minimum de 700 € annuel
  • Prime de 1 500 € versée immédiatement
  • Rétablissement de la prime d’ancienneté
  • Pour les mutuelles niortaises, maintien ou rétablissement des grilles indiciaires de salaires et de l’avancement automatique à l’ancienneté.
  • Pour les salariés commerciaux, détermination d’un fixe sans compensation ni contrepartie ni franchise : 1600 € pour les EB, 1800 € pour les EI et commissionnement au 1er euro.

Les manifestants ont unanimement approuvé la proposition d’appeler les salariés à se tenir prêts à une nouvelle montée nationale à Paris.

Publié dans Entreprises | 1 Commentaire »

TOUS A LA FFSA LE 25/09/07 A 14 HEURES

Posté par foassurances le 25 septembre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Aujourd’hui 25 septembre 2007


Salaires ...TOUS A 14 HEURES A PARIS !

26 boulevard Haussmann
(siège de la FFSA)

Pour nos revendications :

 

  • Augmentation générale des salaires de 2,5 % avec un minimum de 700 € annuel

  • Prime de 1 500 € versée immédiatement

  • Rétablissement de la prime d’ancienneté

  • Pour les mutuelles niortaises, maintien ou rétablissement des grilles indiciaires de salaires et de l’avancement automatique à l’ancienneté.

  • Pour les salariés commerciaux, détermination d’un fixe sans compensation ni contrepartie ni franchise : 1600 € pour les EB, 1800 € pour les EI et commissionnement au 1er euro.

Dans l’unité de tous les secteurs et catégories de l’assurance, mutuelles, compagnies, sociétés d’assistances et courtiers, cadres et non cadres, commerciaux et administratifs.

FO assurances a demandé aux quatre fédérations patronales de rencontrer chacune une délégation. Nous rencontrerons le SNSA à 10 h 30 et le GEMA à 15 h 30. Nous n’avons encore de réponse du CSCA et de la FFSA.

Publié dans Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

Salariés des compagnies, des mutuelles, de l’assistance et du courtage dans l’unité le 25 septembre 2007

Posté par foassurances le 24 septembre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Tous à Paris devant la FFSA le 25 septembre à 14h !

Notre fédération la FEC-FO a demandé aux fédérations patronales de recevoir chacune une délégation le 25 septembre. Nous avons reçu une réponse positive du GEMA (Mutuelles) et du SNSA (Assistance). Nous attendons encore celles de la FFSA (Compagnies) et de la CSCA (Courtiers).

Dans les compagnies, dans les mutuelles, dans les sociétés d’assistance, dans le courtage, la grève et la manifestation du 25 septembre à 14 heures devant la FFSA se prépare.

Voici un message que nous ont adressé les sections syndicales FO, CGT et CFDT d’AIG EUROPE :

Les sections syndicales F.O, C.G.T et C.F.D.T d’AIG EUROPE appellent l’ensemble des salariés à la grève et à manifester le mardi 25 septembre 2007.

AIG EUROPE est le parfait exemple de la politique d’individualisation des salaires car depuis qu’il n’y a plus de négociations au niveau de la branche assurance et que tout est renvoyé entreprise par entreprise, la Direction d’AIG EUROPE refuse de négocier des augmentations générales.

Le pouvoir d’achat des salariés étant à la merci du bon vouloir de l‘employeur : ce sont les augmentations « à la tête du client » !

Nous pensons qu’il faut mettre un terme à la politique d’individualisation des salaires !

Comme nous n’avons pas d’issu, entreprise par entreprise, nous sommes pour le retour à la négociation des salaires réels au niveau de la branche pour le maintien et l’augmentation du pouvoir d’achat.

C’est pourquoi nous nous associons à l’appel à la grève et à manifester le 25 septembre et faisons nôtres les revendications :

  • Augmentation générale des salaires de 2,5 % avec un minimum de 700 € annuel.
  • Prime de 1 500 € versée immédiatement.
  • Rétablissement de la prime d’ancienneté.

Pour nous rendre à la manifestation nous vous donnons rendez-vous à 13h00 en bas de la tour AIG.

Mardi 25 septembre 2007
Grève nationale
Manifestation nationale à Paris
à 14 heures
26 Boulevard Haussmann – Paris 9
ème
(Siège de la FFSA)

Tous à Paris devant la FFSA le 25 septembre à 14h !

Publié dans Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

25 septembre : la mobilisation est en marche

Posté par foassurances le 21 septembre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Tous à Paris le 25 septembre !

Le 25 septembre à 14 heures à Paris, 26 boulevard Haussmann, devant le siège de la FFSA, ce sont des salariés de toutes les entreprises et de tous les secteurs de la profession qui se rassembleront.

C’est une manifestation nationale, c’est une manifestation de branche.
Les salariés de toutes les sociétés déjà mobilisées en juin (MAIF, GMF, GENERALI, GRAS SAVOYES) avec toutes les mutuelles niortaises (MACIF, MAAF …) avec ceux de toutes les compagnies (AXA, AGF, AVIVA, Swiss Life …), avec ceux des sociétés d’assistances (Europ Assistance, IMA, Mondial …), avec ceux du courtage (AIG, Marsh, AON, ACSH …).

Les syndicats FO des assurances de toute la France organisent les délégations : cars, départs collectifs, co-voiturage.

La Section Fédérale FO assurances reçoit de nombreux messages de militants, de salariés qui soutiennent la manifestation. Certains regrettent de ne pouvoir venir mais nous informent qu’ils seront en grève, d’autres nous informent des mesures prises pour venir.

Tous insistent sur la nécessité de l’unité.
D’abord l’unité de tous les salariés des assurances (compagnies, mutuelles, courtiers, assistance …), l’unité de toutes les catégories (cadres et non cadres, administratifs et commerciaux) c’est ce que nous réaliserons mardi 25 septembre.
Mais aussi l’unité des organisations syndicales.
Sur ce plan FO assurances n’a pas ménagé ses efforts, nous avons attendu jusqu’au dernier moment possible pour fixer les conditions pratiques de la manifestion. Nous avions contacté la Fédération CGT parce que ce syndicat était avec FO dans les grèves de juin. Nous n’avons pas eu de réponse, mais nous venons d’apprendre par tract que cette Fédération entend proposer une rencontre interfédérale (CGT, CFDT, CGC, CFTC et FO).FO Assurance est d’accord pour une telle rencontre.

Mais faut-il attendre ? La manifestation du 25 septembre, c’est déjà l’unité. Et c’est en réussissant cette manifestation que nous aurons l’unité interfédérale. Et les revendications des grèves de juin; celles que les manifestants soutiendront le 25, ne sont-elles pas la base de l’unité ?

  • Augmentation générale de 2,5 % avec un minimum de 700 €,
  • Prime de 1500 €,
  • Maintien et rétablissement des droits collectifs (grilles indiciaires, avancement automatique, prime d’ancienneté),
  • Un fixe garanti sans contrepartie pour les salariés comerciaux (1600 € pour les EB, 1800 € pour les EI).

FO assurances a écrit aux Fédérations patronales FFSA, GEMA, CSCA et SNSA pour leur demander de recevoir chacune une délégation le 25 septembre sur ces revendications.
Ces revendications sont vitales pour l’avenir de tous les salariés, elles sont la base de l’unité.

Tous à Paris le 25 septembre !

Publié dans Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

Manifestation nationale de toute la profession, le 25 septembre 14 heures à Paris

Posté par foassurances le 17 septembre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

La première rencontre de délégués du 10 juillet avait proposé la date du 25 septembre pour deux manifestations, une à Paris et une à Niort en précisant qu’il s’agissait d’une proposition d’unité sans aucun ultimatum. Nous avons écrit à plusieurs reprises à la fédération CGT ; nous n’avons aucune réponse et cela malgré les très nombreux contacts dans les entreprises qui expriment la volonté de s’unir pour la grève du 25.

Nous ne pouvons pas attendre une journée de plus, il nous faut arrêter les modalités pratiques. Sur proposition du Syndicat des Deux Sêvres, la Section Fédérale a décidé de concentrer toutes nos forces sur une seule manifestation à Paris le 25 septembre.

Nous écrivons aujourd’hui aux fédérations patronales (GEMA, FFSA, CSCA, SNSA) pour leur demander de nous recevoir séparément le 25 à Paris sur notre cahier de revendications.

La manifestation aura lieu à 14 heures devant le siège de la FFSA (26 bd Haussmann Paris 9ème).

La section fédérale des assurances de la FEC-FO appelle tous les syndicats à prendre des dispositions pratiques (location de cars, billets de train, co-voiturage) pour la montée en masse. Des milliers d’euros ont déjà été rassemblés pour le financement des déplacements.

Un tract national est disponible : Manifestation nationale de toute la profession, le 25 septembre 14 heures à Paris dans Entreprises pdf Appel national à la manifestation du 25/09/07

Publié dans Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

Communiqué de presse

Posté par foassurances le 11 septembre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

La Commission exécutive de la section fédérale des assurances de la FEC-FO s’est réunie le 10 septembre 2007.

Elle a discuté des suites de l’appel de la première rencontre de délégués de la profession à la grève nationale et aux manifestations à Paris et à Niort le 25 septembre pour les revendications :

● Au 1er janvier 2007, 2,5 % d’augmentation générale des salaires réels avec un minimum de 700 € annuel

● Une prime de 1 500 € versée immédiatement

● Le rétablissement de la prime d’ancienneté de 1% par an sur les salaires réels dès la première année dans la profession et sans limitation de durée.

● Maintien ou rétablissement des grilles indiciaires de salaires et de l’avancement automatique à l’ancienneté. Généralisation de ce dispositif pour toutes les mutuelles et sociétés d’assistance niortaises

● S’agissant des salariés commerciaux, détermination d’un fixe sans compensation ni contrepartie ni franchise : 1600 € pour les EB, 1800 € pour les EI et commissionnement au 1er euro.

Elle a constaté que l’individualisation continue de faire ses ravages dans les entreprises avec les contraintes d’horaires, le contrôle du rendement, les sous-effectifs, les rémunérations soumises aux objectifs. Là où des droits collectifs subsistent ils sont menacés de disparaître.

Elle a reçu de nombreux témoignages sur la préparation des manifestations du 25 septembre.

Dans plusieurs entreprises, surtout là où la mobilisation était forte en juin, chez AXA et Generali, à la GMF, à la MAIF et aussi dans le courtage, les salariés s’inscrivent massivement aux manifestations. Des milliers d’euros sont déjà collectés pour permettre les déplacements vers Paris ou vers Niort pour les Mutuelles.

Partout il y a une forte demande d’unité. Chacun se souvient que les grèves de juin ont rassemblé plusieurs syndicats et presque partout les syndicats FO et CGT dans l’action pour les revendications.

C’est la raison pour laquelle, FO assurances a tenté, à plusieurs reprises, de rencontrer la CGT. Plusieurs contacts ont eu lieu à l’échelon local ou à celui des entreprises. Des appels communs ont été réalisé à Generali par les syndicats FO et CGT, dans la Somme où l’UD CGT soutient un appel des militants FO et CGT et la manifestation du 25 septembre, dans le courtage chez Marsh ou les sections FO et CGT ont également lancé un appel.

FO assurances rappelle que la date du 25 n’a pas été avancée comme un ultimatum mais comme une proposition d’unité. Des discussions sont en cours et devraient aboutir rapidement à des accords d’unité.

Mais il n’ y a pas un jour à perdre dans la préparation des manifestations et FO assurances demande aux fédérations patronales de l’assurance, la FFSA, du courtage, le CSCA et de l’assistance, le SNSA de recevoir les délégations des manifestants à Paris, aux dirigeants des mutuelles niortaises et au GEMA de les recevoir à Niort sur les revendications.

Publié dans AXA, Entreprises, GENERALI, GMF, JEC, MACIF, MAIF | 1 Commentaire »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus