• Accueil
  • > Archives pour octobre 2007

Provocation de grande ampleur de Generali contre FO

Posté par foassurances le 29 octobre 2007

Retour à l'accueil   Voici la lettre que notre secrétaire fédéral Force Ouvrière Assurances, Jean-Simon Bitter, a reçue : Provocation de grande ampleur de Generali contre FO dans Entreprises pdf Lettre recommandée de Generali du 16 10 07
Michel Estimbre, le  » Directeur du dialogue dans l’entreprise et de l’environnement au travail  » chez Generali , en est le signataire.
Il prétend que Jean-Simon Bitter occuperait  » un logement de convenance  » depuis 1981, il chiffre la régularisation qu’il pourrait réclamer à 300 000 euros ! Il menace  » d’informer les autres organisations syndicales de l’entreprise  » !

Voici la réponse de Jean-Simon Bitter pdf dans GENERALI Réponse de JSB du 22/10/07 à cette lettre du Directeur du Dialogue.

Jean-Simon Bitter y dénonce l’extraordinaire mauvaise foi de Michel Estimbre et informe que la Fédération des Employés et Cadres de FO, la FEC-FO, se réserve le droit d’engager des poursuites pénales en réponse.

La FEC-FO a tenu vendredi 26 octobre 2007 une conférence de presse sur cette provocation de grande ampleur contre Force Ouvrière.
Voici la présentation du dossier de presse : pdf Conférence de presse du 26 octobre 2007

Nous publions dans ce site les documents remis lors de la conférence de presse
Lire la suite … >>

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

 

Publié dans Entreprises, GENERALI | 1 Commentaire »

Conférence de presse FEC-FO 27/10/07

Posté par foassurances le 25 octobre 2007

Retour à l'accueil La Fédération des Employés et Cadres CGT-Force Ouvrière tiendra une Conférence de Presse le :

VENDREDI 26 OCTOBRE 2007 à 11 heures

dans ses locaux – Salle CAPOCCI

28 rue des Petits Hôtels

75010 PARIS

concernant une provocation de grande ampleur engagée par le groupe GENERALI contre FO et certains de ses représentants.

Lire la suite …

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

 

 

Publié dans Entreprises, GENERALI | 1 Commentaire »

Generali encore une fois débouté !

Posté par foassurances le 23 octobre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Les sociétés du groupe Generali s’acharnent contre notre syndicat FO.

La FEC FO avait obtenu l’annulation d’une consultation irrégulière du comité d’entreprise par ordonnance de référé du 7 décembre 2006 du TGI de Paris Generali encore une fois débouté ! dans GENERALI pdf Ordonnance 17/12/06
Alors qu’il n’existait plus aucune raison d’agir, les sociétés du groupe Generali ont fait appel de cette décision. Ils réclamaient au titre de l’article 700, la somme de 1500 euros pour chacune des 19 sociétés en cause, soit 28500 euros !
Il s’agit évidemment de dissuader notre syndicat de défendre les droits des salariés.

Mais Generali a encore une fois été débouté.
Voici l’arrêt de la cour d’appel du 19 octobre 2007 pdf dans JEC Arrêt du 19 /10/2007

  • déclare irrecevable la demande de l’UES Assurances France Generali
  • confirme l’ordonnance en toutes ses dispositions
  • condamne les sociétés d’assurances à payer àla FEC-FO une indemnité de 2000 euros sur le fondement de l’article 700 du nouveau code de procédure civile

 

Publié dans GENERALI, JEC | 1 Commentaire »

Les salariés de l’assurance sont concernés par la grève du 18 octobre !

Posté par foassurances le 16 octobre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Notre organisation syndicale FO assurances a invité les fédérations CGT, CFDT, CFTC et CGC a une rencontre lundi 8 octobre 2007 pour discuter d’une initiative commune s’inscrivant dans les grèves et manifestations du 18 octobre 2007. Ces fédérations ont refusé toute rencontre sur ce sujet.

Nous regrettons cette attitude qui n’est heureusement pas commune. De nombreuses fédérations et unions départementales ont décidé des appels unitaires à la grève et aux manifestations du 18 octobre 2007. La revendication du retour aux 37,5 années de cotisations est souvent reprise ou encore celle de l’abrogation des mesures Balladur et Fillion.

C’est une revendication vitale parce que la Loi prévoit déjà le passage à 41 ans de cotisations. Il ne s’agit pas seulement des régimes spéciaux mais aussi du régime général puisque le passage à 42, 43 et plus est déjà inscrit dans les objectifs acceptés par le gouvernement français dans le traité de Lisbonne.
Et des droits fondamentaux comme les bonifications pour enfants du régime général sont menacés de disparition.

Alors prenons un exemple : considérant que depuis déjà longtemps, l’âge d’entrée dans la profession et dans une activité de salarié est souvent proche de 25 ans, tout salarié, y compris une salariée qui a eu deux enfants, n’aura aucune chance d’obtenir une retraite à taux plein dans le régime général avant 65, 66 ou 67 ans … Mais est-ce que les compagnies souhaiteront conserver ce salarié ou sera-t-il contraint de partir avec une retraite amputée ? Nous pouvons nous attendre aux publicités d’AXA ou d’autres pour des retraites complémentaires par capitalisation. Non seulement le salarié aura une retraite amputée mais il lui faudra aussi payer une prime à AXA ! Encore une façon de baisser le salaire d’une façon terrible.

Avant la fermeture de la CREPPSA, notre régime de branche, le même salarié aurait eu une retraite à taux plein à 60 ans, sans aucun abattement et d’un montant proche de son salaire d’activité. Nous payons encore le prix de la fermeture de notre régime spécial !

Les salariés de l’assurance ont donc toutes les raisons de participer aux actions du 18 octobre 2007.

Nous sommes donc avec notre fédération , la FEC-FO, partie prenante de la grève interprofessionnelle du 18 octobre.

La section fédérale invite les syndicats FO a s’inscrire dans les appels unitaires qui ont été lancés dans plus de 30 départements .

Pour la région parisienne, nous appelons à rejoindre la manifestation parisienne qui aura lieu à 14 heures place de la République.

Publié dans Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

Le patronat n’assure pas ! Un article de FO Hebdo, le journal de notre confédération

Posté par foassurances le 6 octobre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Cliquez sur l’article pour l’agrandir !fohebdo.bmp

Publié dans Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

FO assurances propose un appel commun à la grève interprofessionnelle du 18 octobre 2007

Posté par foassurances le 3 octobre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

FO assurances a écrit ce jour aux fédérations CGT, CFDT, CGC et CFTC de l’assurance pour proposer un appel commun à la grève interprofessionnelle du 18 octobre 2007.
Lire  FO assurances propose un appel commun à la grève interprofessionnelle du 18 octobre 2007 dans Entreprises pdfNotre lettre

Nous avions été informés par voie de presse et par tract d’une intention de la CGT de proposer une rencontre inter-fédérale. Mais nous n’avons rien reçu à ce jour.

Comme nous l’indiquons dans notre courrier, l’actualité sociale rend une telle rencontre urgente.

Déjà de nombreuses unions départementales et fédérations syndicales, dont la fédération des employés et cadres de Force Ouvrière (FEC-FO) appellent aux actions du 18 octobre.

Une rencontre inter-fédérale sera aussi l’occasion de faire le point sur la situation dans la branche assurance après la grève et la manifestation du 25 septembre.

La démarche de FO assurances s’inscrit dans le mandat reçu le 25 septembre pour l’unité à tous les niveaux :

Puce L’unité entre toutes les professions sur la question des retraites.
Alors la seule revendication qui permette cette unité, tant du privé que du public c’est :

  • le retour au calcul de la retraite à taux plein sur la base de 37,5 années de cotisations.

Puce L’unité entre tous les secteurs et toutes les catégories de l’assurance.
Alors les revendications qui permettent l’unité sont celles qui ont surgi dans les grèves de juin et qui s’adressent aux branches professionnelles.

  • Augmentation générale des salaires de 2,5 % avec un minimum de 700 € annuel
  • Prime de 1 500 € versée immédiatement
  • Rétablissement de la prime d’ancienneté
  • Pour les mutuelles niortaises, maintien ou rétablissement des grilles indiciaires de salaires et de l’avancement automatique à l’ancienneté.
  • Pour les salariés commerciaux, détermination d’un fixe sans compensation ni contrepartie ni franchise : 1600 € pour les EB, 1800 € pour les EI et commissionnement au 1er euro.

Les manifestants ont unanimement approuvé la proposition d’appeler les salariés à se tenir prêts à une nouvelle montée nationale à Paris.

Publié dans Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus