La FEC-FO a tenu une conférence de presse le 13 février 2008

Posté par foassurances le 14 février 2008

Retour à l'accueil  Le dossier remis aux participants faisait suite à celui de notre conférence du 26 octobre 2007 ( lire le dossier ) :

Quelques repères sur Generali :

Generali, qui a été créé en 1831, était un acteur majeur en Europe Centrale et en Europe de l’Est. Mais, après la seconde guerre mondiale, le groupe Generali  a perdu toutes ses positions dans cette région. Depuis 1989, le groupe Generali tente de retrouver ses positions. C’est dans ce cadre que s’est réalisée la joint-venture avec le groupe PPF.

Le fonds activiste britannique Algebris conteste la gouvernance et le Président du groupe Generali. Le fonds américain Templeton critique, à son tour, les choix stratégiques du groupe. La prochaine assemblée annuelle de Generali aura lieu en avril.

La provocation de Generali contre FO et ses représentants

Michel Estimbre, DRH,  a engagé une provocation de grande ampleur à l’encontre de FO et de Jean-Simon Bitter en l’accusant mensongèrement d’occuper un « logement de convenance » depuis 1981, menaçant de lui réclamer 300 000 euros et de le dénoncer aux autres syndicats.
Cette question sera traitée devant la 31ème Chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris, 2ème section.

L’action de FO chez Generali et dans l’assurance

L’emploi

Le Comité d’Entreprise Européen de Generali (CEE) est intervenu auprès de la Direction mondiale, à l’occasion de la joint venture Generali / PPF, pour réclamer les garanties d’aucun licenciement, d’aucun transfert forcé de travailleurs et une information complète sur les projets de restructuration et leurs conséquences prévisibles pour les salariés. Notre syndicat FO, représenté au sein du CEE, appuie totalement ces revendications.

Notre syndicat FO revendique, en France comme dans tous les pays, le maintien de tous les postes de travail sur les sites existants. Il s’oppose aux externalisations et aux délocalisations.

Il réclame l’application de l’arrêt de la cour d’appel du 31 mai 2007 et la rectification des bulletins de salaires de tous les salariés afin qu’y soit mentionné le nom de la société employeur sans ambiguïté. Il revendique l’établissement de contrats de travail conformes.

Les salaires

Alors que l’indice INSEE du coût de la vie atteint 2,6 pour 2007,  l’augmentation générale chez Generali France n’a été que de 1,3 % plafonné. Alors que l’inflation menace, la Direction aggrave la situation cette année dans le cadre d’un accord triennal mêlant salaires variables, intéressement, participation et épargne salariale.

Pour impliquer les syndicats dans sa politique, Generali France leur propose de prendre part à la distribution d’actions gratuites. C’est ainsi que notre délégué central a reçu un message de Michel Estimbre lui demandant de désigner trois syndicalistes qui bénéficieraient de ces actions.
Notre syndicat FO n’accepte pas.

Notre syndicat FO restera indépendant. Il maintient les revendications d’augmentations générales pour 2007 qui ont été au centre les mobilisations de juin et de notre manifestation du 25 septembre.
Il revendique pour cette année 3,5 % d’augmentation générale avec un minimum de 800 euros et une prime de 1500 euros.

Ces questions feront l’objet d’une assemblée ouverte qui se tiendra le Jeudi 21 Février 2008 sur le site de Saint-Denis.

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Une Réponse à “La FEC-FO a tenu une conférence de presse le 13 février 2008”

  1. foassurances dit :

    Vous pouvez nous laisser un commentaire !
    Ce dernier ne sera lisible que par la section fédérale Force Ouvrière, administrateur de ce site. Il n’apparaîtra pas sur le site.
    Ou nous contacter par notre formulaire de contact.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus