Garantie Assistance : grève pour l’augmentation générale des salaires et les droits collectifs

Posté par foassurances le 30 mai 2008

Retour à l'accueil  Les salariés de Garantie Assistance du Groupe Swiss Life sont mobilisés depuis plus de trois semaines. Après plusieurs arrêts de travail, ils se sont mis en grève pour une durée indéfinie le dimanche 25 mai. Les revendications sont liées non seulement aux salaires qui n’augmentent pas au même rythme que les prix, mais aussi aux conditions de travail, car le Directeur Général de la société veut faire assumer à un seul salarié le travail de nuit jusqu’ici assuré par deux salariés.

Les organisations syndicales FO et CGT sont dans l’unité d’action et organisent des Assemblées Générales régulières pour l’organisation du mouvement de grève. Ils sont unis sur des revendications précises :

  • Augmentations des salaires de base mensuels de TOUS LES SALARIES de 150 €.
  • Mise en place d’une grille de rémunération pour les employés hors plateau et pour les agents de maîtrise
  • Recrutement de chargés d’assistance en CDI pour compléter les équipes.
  • Retrait sans condition du projet de modification du travail de nuit
  • Prime d’objectif remplacée par un 14e mois..

La section fédérale FO des assurances tient à exprimer son total soutien aux salariés en grève et aux sections syndicales FO et CGT en se félicitant de leur unité.

La section fédérale FO des assurances s’adresse à la Direction de Garantie Assistance et à celle du groupe Swiss Life pour leur demander de répondre favorablement aux revendications.

Face à la hausse des prix, ces revendications sont vitales. Le rythme de la hausse des prix mesuré par l’INSEE dépasse aujpourd’hui 3 %. Mais répétons-le, cet indice inclut toutes les dépenses or ce sont les prix des denrées de première nécessité et notamment ceux des produits alimentaires qui augmentent aujourd’hui le plus. Alors pour les plus bas salaires, la hausse est beaucoup plus importante que les 3 % reconnus officiellement.

Confrontés à des conditions de travail difficiles les salariés de Garantie Assistance et leurs sections syndicales CGT et FO ont raison de s’opposer à l’individualisation et leurs revendications concernant le 14 ème mois, le refus d’une aggravation du travail de nuit, le recrutement en CDI et la grille de salaires sont des revendications fondamentales à laquelle la Direction de Garantie Assistance doit répondre positivement.

Pour la section fédérale FO des assurances
Jean-Simon Bitter

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans Entreprises, Garantie Assistance | 1 Commentaire »

AGF : appel de la délégation de Reims pour l’unité

Posté par foassurances le 23 mai 2008

Retour à l'accueil  Motion adressée à toutes les organisations syndicales des AGF :

L’Assemblée Générale des salariés de la délégation de Reims réunie le 21 mai 2008 en présence des syndicats s’adresse à toutes les organisations syndicales des AGF.

Le plan de la Direction est néfaste.

Il est nécessaire de réaliser l’unité de tous les syndicats sur des revendications précises.

Les revendications susceptibles de rassembler tous les salariés des AGF sont :

  • Aucun licenciement.
  • Maintien de tous les sites.
  • Maintien des activités actuelles sur les sites existants.

Réponse de Force Ouvrière :

FO répond favorablement à cet appel et propose à tous les syndicats de reprendre cet appel et de le soumettre à la signature dans tous les établissements sur toute la France.

A Reims, FO a pris l’engagement de soumettre cette proposition d’unité à toutes les organisations syndicales et de proposer la tenue d’assemblées dans les autres délégations.

Voir aussi :
Voir l’article du 19/05/08 :  AGF, le 21 mai 2008 : unité sur les revendications
Voir l’article du 20/02/08  : AGF, retrait du plan de suppression d’emplois.

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans Allianz, Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

22 mai avec FO pour le blocage à 40 ans et le retour à 37,5 annuités

Posté par foassurances le 20 mai 2008

Retour à l'accueil  Communiqué de la section fédérale des assurances de la FEC-FO :

Le succès des manifestations du 15 mai sur tout le territoire, l’importance du cortège FO Assurances, notamment à Paris, l’importance des cortèges FO sur toute la France exprime une volonté d’unité du public et du privé sur des revendications précises:

  • Blocage à 40 ans, pas un an, pas un trimestre de plus !
  • Pour le retour aux 37,5 annuités de cotisations ouvrant droit à une retraite complète à 60 ans (régime général et complémentaire)
  • Retour au calcul basé sur les dix meilleures années !
  • L’indexation des retraites sur les salaires.
  • Suppression des exonérations de cotisations sociales au profit des patrons et restitution du salaire différé détourné.

Et, s’agissant de notre secteur professionnel:

  • Restauration de la CREPPSA avec élargissement à l’ensemble des salariés de toutes catégories de la profession, dissolution de la SACRA et restitution de ses réserves au RRP !
    La section fédérale FO des assurances considère que le 22 mai doit être l’occasion de réaffirmer ces revendications.

Certes, nous sommes conscients que certains, tels la CFDT, ne les partagent pas, et c’est pourquoi nous appelons nos syndicats, nos militants, nos syndiqués, tous les salariés, à manifester dans les cortèges que constitueront les Unions Départementales FO.

Ces revendications, cette volonté d’unité sur ces revendications correspond de manière évidente à la volonté du personnel.

Pour information, le rendez vous pour la manifestation parisienne est fixé à 13h30 – Angle Place de la Bastille et du boulevard Henri IV.

Jérôme NOUVELLON
Pierre de FREITAS
Jean Simon BITTER

Voir aussi l’article : 15 Mai, tous en grève et en manifestation …

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans JEC | 1 Commentaire »

AGF : Le 21 mai, unité sur les revendications !

Posté par foassurances le 19 mai 2008

Retour à l'accueil  FO assurances se prononce pour la tenue d’assemblées générales des salariés des AGF avec leurs syndicats sur tous les sites le 21 mai 2008.

FO assurances estime que l’unité d’action doit se constituer sur des revendications précises.

Les revendications urgentes qui sont à même de préserver les salariés des AGF et les AGF elles mêmes sont :

  • Aucun licenciement.
  • Maintien de tous les sites.
  • Maintien des activités et des postes de travail sur les sites existants.
  • Aucune mutation autoritaire.

FO assurances propose ces revendications sur la base desquelles l’unité d’action peut se constituer jusqu’à la grève pour obtenir satisfaction.

Voir l’article du 20/02/08 sur les AGF : Retrait du plan de suppression d’emplois.

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans Allianz, Entreprises | 1 Commentaire »

15 mai 2008 : les salariés et les jeunes n’acceptent pas !

Posté par foassurances le 17 mai 2008

Retour à l'accueil  Les manifestations du 15 mai 2008 ont été un succès. Plus de 350 000 manifestants sur tout le territoire.
A Paris ( voir communiqué de l’UD FO de Paris ) plus de 50.000 manifestants ont défilé sur le parcours Place d’Italie-Bastille – République.
Les enseignants nombreux dans un cortège rassemblant des salariés de toute la fonction publique, mais également de fortes délégations lycéennes ; Des salariés du secteur privé et particulièrement des assurances, des services sociaux, de l’action sociale, des travailleurs de l’industrie, du commerce, de la chimie… des militants des services publiques RATP, SNCF qui se regroupaient à prés de 8000 dans le cortège de la cgt-FO.

Les slogans étaient : « NE TOUCHEZ PAS AUX SERVICES PUBLICS, NE TOUCHEZ PAS A LA REPUBLIQUE » « AUGMENTATION GENERALE DES SALAIRES » « LA REFORME DE L’ETAT ON N’EN VEUT PAS, ET NON, NON, NON A LA RGPP » « PROFS-PARENTS-INSTITS ET LYCEENS, GREVE NATIONALE DANS L’UNITE »« MAINTIEN DE TOUS LES POSTES, MAINTIEN DE NOS STATUTS » « 40 ANS C’EST DEJA TROP, NON, NON, NON AUX 41 ANS ET 37 ANS 1/2 POUR TOUS »

La présence de salariés du secteur privé et notamment de notre secteur professionnel des assurances a exprimé une forte volonté d’unité sur les revendications, d’unité des salariés du public et du privé, d’unité des salariés actifs et retraités, d’unité des salariés actifs et des chômeurs, d’unité des salariés et de la jeunesse, d’unité contre les mesures provocatrices du gouvernement et du MEDEF sur les revendications reprises avec précisons dans les slogans.

Un slogan particulièrement scandé dans le cortège assurances a été : « NON AUX FONDS DE PENSION, OUI A LA REPARTITION».

Parce que nous en avons fait l’expérience depuis 1995 avec la fermeture de notre caisse de retraite professionnelle par répartition, la CREPPSA, et la création du fonds de pension professionnel. Le niveau des retraites a baissé de l’ordre de 30 % et le fonds de pension créé en 1995, censé compenser les baisses des retraites, est aujourd’hui, 13 ans après, toujours incapable de servir la moindre rente.

La conférence professionnelle des syndicats Force Ouvrière des assurances réunie à Dourdan du 13 au 16 mai 2008 a inscrit dans ses résolutions la revendication de la réouverture de la CREPPSA et la restitution des réserves (3,6 milliards de francs en 1995, près de quatre ans de prestations, mais une économie pour les patrons bien plus importante encore en baisse de cotisations ! ).
Notre conférence professionnelle a réaffirmé la revendication du blocage à 40 ans, du retour aux 37,5 annuités de cotisations ouvrant droit à une retraite complète à 60 ans, au retour au calcul basé sur les 10 meilleures années.

Nous reviendrons sur ces questions à propos de la journée du 22 mai 2008.

Jean-Simon Bitter
Secrétaire fédéral

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans JEC | 1 Commentaire »

LE 15 MAI 2008 : TOUS EN GREVE et en manifestation

Posté par foassurances le 7 mai 2008

Retour à l'accueil  Les salariés de l’assurance ont subi en 1995 la fermeture de notre régime de retraite professionnelle (CREPPSA), ce qui a conduit à un effondrement du niveau des retraites pour notre profession. En 2003, avec tous les salariés, nous avons subi une nouvelle baisse. Aujourd’hui, le niveau des retraites atteint péniblement 60 % du dernier salaire d’activité.

Mais cette fois, avec le plan du gouvernement, que restera-t-il ? Comment obtenir une retraite à taux plein s’il faut 41, 42 ou 43 ans de cotisations ?

Quelle retraite aura plus tard un salarié qui, dans notre branche professionnelle, n’a pratiquement aucune chance d’obtenir un CDI avant l’âge de 25 ans ?

C’est clair. Le plan du gouvernement conduit à la fin des retraites à taux plein. S’il obtient gain de cause, nous reviendrons aux retraites de misère.

C’est inacceptable.

Il faut absolument empêcher le passage à 41 ans. Il faut obtenir le retour au calcul des retraites sur la base de 37,5 années de cotisations et des dix meilleures années.

C’est la Sécurité Sociale de 1945 qui est menacée dans son existence avec les déremboursements, les franchises, les fermetures d’hôpitaux, la désertification des soins.

Et dans notre branche professionnelle de l’assurance, la liquidation de la partie prévoyance de la CREPPSA par la mise en œuvre de la loi FILLON de 2003 a pour conséquence une fragilisation de notre régime de prévoyance professionnelle. Des discussions sur son devenir sont en cours : Pour aller où ?

Retraites, salaires, sécurité sociale, services publics, tout est lié !

Nos revendications sont communes à tous les salariés qu’il s’agisse du privé ou du public. Elles sont communes à tous les salariés et à la jeunesse. Elles sont communes aux salariés actifs ou chômeurs ou retraités.

Alors, le 15 mai, nous serons dans l’unité des salariés du privé et du public, des lycéens, des jeunes, des retraités et des chômeurs.

C’est pourquoi il faut y aller en faisant grève

et en manifestant le 15 MAI 2008

14h30 Place d’Italie

FO se positionnera à l’angle de l’Avenue Blanqui et de la Place d’Italie.

Tract de la Section Fédéral au format .pdf

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus