Rapprochement MAIF, MACIF et MATMUT : communiqué de presse

Posté par foassurances le 23 mars 2009

Retour à l'accueil  Communiqué de la section fédérale des assurances de la FEC-FO

L’annonce d’un rapprochement (sous la forme d’une Société de Groupe d’Assurances Mutuelles) entre Macif, Maif et Matmut a provoqué une vive inquiétude des salariés des 3 mutuelles.

Les objectifs affirmés d’économie d’échelle et de mutualisation de moyens menacent l’emploi et l’éventualité de créations de filiale menace le statut des salariés. Dans le même temps les communiqués des différentes mutuelles insistent sur le maintien de leurs identités respectives et les valeurs mutualistes sont mises en avant. Mais cela ne rassure pas les salariés qui attendent des réponses concrètes.

C’est pourquoi notre syndicat FO décide de saisir chacune des Mutuelles sur des revendications précises :

  • La garantie d’aucun licenciement ;

  • La garantie du maintien de tous les sites de travail, de toutes les activités et de tous les emplois dans ces sites, et ce, dans le cadre de chacune des 3 mutuelles ;

  • La garantie d’aucun transfert de contrat de travail ;

  • La garantie d’aucune remise en cause statutaire ;

  • Le maintien ou l’établissement dans chacune des mutuelles des grilles indiciaires de salaire et de l’avancement automatique à l’ancienneté.

Georges DE OLIVEIRA           Alain PROUST           Jean Simon BITTER

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Entreprises, JEC, MACIF, MAIF | 1 Commentaire »

Rapprochement MAIF, MACIF et MATMUT

Posté par foassurances le 20 mars 2009

Retour à l'accueil  Communiqué de la section fédérale des assurances de la FEC-FO

Nous disposons de peu d’informations certaines sur ce dossier pour lequel nous restons très prudents.

Une information sur un rapprochement (sous la forme d’une Société de Groupe d’Assurances Mutuelles) entre Macif, Maif et Matmut a été donnée aux salariés des entreprises mais aucune modalité pratique ni d’ailleurs de calendrier n’ont été avancés.

Néanmoins en ce qui concerne la section fédérale des assurances de la FEC-FO, elle traitera ce sujet lundi lors de son secrétariat hebdomadaire.

Dores et déjà les salariés ressentent de vives inquiétudes tant du point de vue des emplois et des activités.

C’est pour cela, que dès à présent nous revendiquons :

  • La garantie d’aucun licenciement

  • La garantie du maintien de tous les sites de travail, de toutes les activités et de tous les emplois dans ces sites, et ce, dans le cadre de chacune des 3 mutuelles.

Georges DE OLIVEIRA                        Jean Simon BITTER

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Entreprises, JEC, MACIF, MAIF | 1 Commentaire »

Tous en grève le 19 mars !

Posté par foassurances le 13 mars 2009

Force Ouvrière 19 mars
Retour à l'accueil
  Communiqué de la section fédérale des assurances de la FEC – FO

 

TOUS EN GREVE LE 19 MARS 2009

 

  • Aucun licenciement

  • Maintien de tous les sites et de toutes les activités et de tous les emplois sur ces sites

  • Arrêts des suppressions d’emploi de prestataires, embauche en CDI de tous les contrats précaires

  • Augmentation générale de 200 euros pour tous.

La section fédérale des assurances appelle les syndicats et salariés à maintenir partout leurs revendications jusqu’à satisfaction.

Rappelons-nous les profits fantastiques qu’ont réalisés les multinationales dans les années 2005, 2006, 2007 et 2008. Que sont-ils devenus ? Quel rôle cette course aux profits a-t-elle joué dans la crise actuelle ? En tout cas pour les salariés, cela se traduit, dans tous les secteurs de la profession, assurances, compagnies et mutuelles, assistances, courtages et agences, par des conditions de travail devenues insupportables, par le blocage des salaires ou leur maintien bien en dessous de la hausse réelle des prix, par les suppressions d’emplois.

Partout il y a individualisation des rémunérations, instauration d’objectifs et contrôle des rendements. Chaque jour il y a des licenciements, le motif « insuffisance professionnelle » totalement arbitraire est souvent utilisé. Partout la pression sur les salariés s’est accrue.

De grands groupes pratiquent une politique de réduction des effectifs en imposant des transferts massifs d’activité ; dans certains cas, comme AXA, il s’agit surtout d’une délocalisation au Maroc, chez Generali et AGF il s’agit surtout de transferts internes. Dans le courtage, il s’agit aussi de licenciements collectifs.

Dans tous les cas le résultat est le même : les salariés perdent leur travail et vivent l’enfer de la précarité. Des milliers de prestataires, d’intérimaires et de CDD sont les premières victimes de la réduction des effectifs.

Voilà ce qui provoque la colère des salariés. Et dans beaucoup d’entreprises la mobilisation des salariés et de leurs organisations syndicales est engagée pour revendiquer les maintiens des activités, l’arrêt des licenciements, les augmentations générales des salaires.

A la MACIF, une pétition CGT et FO pour l’augmentation générale des salaires (10 % avec un minimum de 300 €) a recueilli des milliers de signatures, les MACITEL ont engagé des débrayages sur leurs revendications.

Chez AVIVA, tous les syndicats réclament ensemble une augmentation générale des salaires (3 % avec un minimum mensuel de 100 €).

Chez AXA, les salariés de Wilson ont débrayé avec les syndicats FO et CGT pour le maintien des activités, contre la délocalisation au Maroc, les salariés du site de Montauban réclament le maintien de leur site et de tous les emplois.

À la GMF, les délégués FO et CGT se sont réunis en conférence pour formuler leurs revendications communes, notamment le maintien du statut et d’un emploi sur son site de travail pour chaque salarié,et, en terme de pouvoir d’achat, 3.5 % au 1er janvier 2009 et Le maintien d’un écart positif de 0.7 par rapport à l’inflation constatée en fin d’année,

A Téléassurances, les salariés avec tous les syndicats ont décidé des débrayages reconductibles pour l’augmentation générale des salaires (700 € de plancher, 1500 € de prime exceptionnelle, reconduction de la prime d’ancienneté de 1% par an).

La section fédérale des assurances soutient ces mobilisations qui regroupent salariés et syndicats sur des revendications formulées avec précision. La section fédérale soutient tout particulièrement la mobilisation des travailleurs et syndicats des filiales d’assurances et de toutes les entreprises de Martinique, Guadeloupe, Guyane et de la Réunion dans le cadre de la grève générale pour 200 euros. Elle salue les résultats obtenus qui sont un point d’appui pour tous les salariés.

La section fédérale appelle tous les salariés des assurances, de l’assistance, du courtage et des agences à la grève le 19 mars 2009 sur les revendications suivantes :

  • Aucun licenciement

  • Maintien de tous les sites et de toutes les activités et de tous les emplois sur ces sites

  • Arrêts des suppressions d’emploi de prestataires, embauche en CDI de tous les contrats précaires

  • Augmentation générale de 200 euros pour tous.


La section fédérale des assurances appelle les syndicats et salariés à maintenir partout leurs revendications jusqu’à satisfaction.

Tous en grève le 19 mars 2009

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Allianz, AVIVA, AXA, GENERALI, GMF, JEC, MACIF | 1 Commentaire »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus