Organiser dans l’unité des Assemblées Générales pour les revendications

Posté par foassurances le 15 avril 2009

Retour à l'accueil  Dans nos branches professionnelles, les conditions de travail se dégradent chaque jour, les plans de restructuration se multiplient. Il y a des délocalisations et des externalisations. Ces plans se traduisent aussi par une politique de spécialisation des sites comme aux AGF ou chez Generali, conçue méthodiquement pour que les salariés perdent le travail pour lequel ils sont qualifiés. Cette politique de spécialisation des sites vise l’industrialisation des métiers de l’assurance et la standardisation des tâches qui permet de tout réduire à des « actes de gestion simple ». La conséquence de ce choix délibéré, est : le transfert des activités sans les salariés qualifiés. On aboutit ainsi à une déqualification généralisée du travail.

Pour les milliers de salariés concernés c’est catastrophique. Ils perdent la qualification qu’ils avaient acquise et sont mis en situation de précarité. Pour les entreprises, cela aboutit à une totale désorganisation mais, peu importe à ceux qui ne visent qu’un but immédiat : la réduction brutale du coût du travail.

Notre syndicat FO combat cette politique en soutenant les revendications :

  • le maintien des activités sur tous les sites
  • le maintien de tous les emplois sur tous les sites
  • le maintien de tous les sites
  • la garantie d’aucun licenciement (cette revendication concerne les salariés prestataires, CCD et intérimaires qui sont les premières victimes des restructurations)
  • la garantie d’aucune déqualification
  • l’arrêt des externalisations

Pour obtenir satisfaction sur ces revendications fondamentales, il est nécessaire d’agir dans l’unité. C’est pourquoi notre syndicat FO propose aux autres organisations syndicales, dans plusieurs entreprises, la convocation d’Assemblées Générales des salariés dans l’unité la plus large possible. (voir notre tract chez Generali Organiser dans l'unité des Assemblées Générales pour les revendications  dans Allianz pdf).

La section fédérale des assurances de la FEC-FO soutient ces propositions d’unité qui s’inscrivent dans les résolutions de nos instances fédérales et confédérales.

En effet, le comité confédéral national de la CGT-FO ainsi que le congrès de notre fédération, la FEC-FO, estimant que la multiplication des journées d’action ne conduirait qu’à l’échec, ont décidé de proposer aux autres organisations syndicales une grève interprofessionnelle franche pour les revendications et l’organisation dans ce cadre d’assemblées générales des salariés dans l’unité d’action la plus large possible.

Il s’agit en effet de s’unir pour un objectif précis : la satisfaction des revendications.

Georges de Oliveira                      Jean-Simon Bitter

loupe.png Voir tous les tracts distribués à Generali

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Allianz, GENERALI, JEC | 1 Commentaire »

Retrait du plan de suppression des emplois de SERENA.

Posté par foassurances le 9 avril 2009

Retour à l'accueil   La section fédérale des assurances a été alertée par notre syndicat FO des assurances et de l’assistance des Deux-Sèvres. Les salariés de SERENA sont confrontés à un plan de suppression d’emplois, 64 sur un total de 245, soit un quart des effectifs ! Notre syndicat a immédiatement informé les salariés du département par tract  Retrait du plan de suppression des emplois de SERENA.  dans Entreprises pdf

SERENA est une filiale des groupes MACIF, MAIF, MGEN et des Caisses d’Epargne, spécialisée dans le  » service à la personne « .

MACIF, MAIF viennent de se regrouper avec MATMUT dans une SGAM (société de groupe d’assurances mutuelles).

En total accord avec notre syndicat des Deux-Sévres la section fédérale des assurances de la FEC-FO exige

  • le retrait du plan de suppression des emplois de SERENA.

Avec notre syndicat la section fédérale revendique pour SERENA et dans les Mutuelles, comme partout :

  • AUCUN LIENCIEMENT !

La section fédérale des assurances de la FEC-FO rappelle les revendications sur l’emploi exprimées à l’attention de chacune des mutuelles qui se regroupent dans la SGAM. Ces revendications n’ont pas reçu les réponses sans équivoque que les salariés attendent. Cette réponse concrète et pratique que les salariés attendent doit comprendre le retrait du plan social de SERENA et le renoncement à tout licenciement.

Jean-Simon Bitter
Scerétaire de la section fédérale

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Entreprises, JEC, MACIF, MAIF, MATMUT | 1 Commentaire »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus