• Accueil
  • > AXA
  • > La Loi anti-démocratique du 20 août 2008 permet la signature d’un accord minoritaire contraire aux intérêts des salariés.

La Loi anti-démocratique du 20 août 2008 permet la signature d’un accord minoritaire contraire aux intérêts des salariés.

Posté par foassurances le 10 février 2011

La Loi anti-démocratique du 20 août 2008 permet la signature d’un accord minoritaire contraire aux intérêts des salariés.

Retour à l'accueil La Direction d’AXA a signé avec la CFDT et la CGC un accord triennal sur les salaires qui soulève la colère des salariés.
Cet accord poursuit dans la voie de l’individualisation avec des primes d’objectifs et des augmentations générales bien inférieures aux besoins (1% pour les non cadres et les cadres non optant, 0,4 % pour les cadres optant).
Les syndicats non signataires FO, CGT, CFTC et UNSA se sont réunis pour rechercher comment s’opposer à cet accord et obtenir la ré-ouverture de négociations.

Ils ont constaté que les non signataires avaient recueilli plus de 50 % des voix aux précédentes élections des comités d’entreprise. Ils ont donc envisagé de faire opposition. Mais du fait de la loi du 20 août 2008 ce n’est plus possible. En effet les voix obtenues par FO, 9,81 %, et celles obtenues par la CFTC 9,50 % les exclu, à quelques voix près, de la représentativité. Sans la loi du 20 août, il serait comptabilisé pour les 4 organisations syndicales un total de 51,02 %, du fait de cette loi anti-démocratique ne sont plus comptabilisés que 31,71 % de votants. Près de 20 % de voix des salariés sont ignorés !

Et parce qu’elle exclu des milliers de salariés, la loi du 20 août permet la signature d’un accord minoritaire contraire aux intérêts des salariés. Les syndicats FO, CGT, CFTC et UNSA ont néanmoins réclamé la ré-ouverture des négociations mais  la Direction d’AXA rejette la demande des organisations syndicales majoritaires et prétend imposer le cadre de cet accord minoritaire sur 3 ans.FO s’insurge contre cette atteinte à la démocratie et maintient les revendications qu’elle a formulées en matière de salaires et notamment celle de 5% d’augmentation générale pour tous, employés et cadres sans exclusion,  au 1er janvier 2011 et aucun salaire inférieur à 1500 euros net.Jean-Simon Bitter
Secrétaire de la section fédérale

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Une Réponse à “La Loi anti-démocratique du 20 août 2008 permet la signature d’un accord minoritaire contraire aux intérêts des salariés.”

  1. foassurances dit :

    Vous pouvez nous laisser un commentaire !
    Ce dernier ne sera lisible que par la section fédérale Force Ouvrière, administrateur de ce site. Il n’apparaîtra pas sur le site.
    Ou nous contacter par notre formulaire de contact.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus