• Accueil
  • > Entreprises
  • > Pour la défense de tous les emplois, Non au démantèlement de l’UES Generali France Assurances

Pour la défense de tous les emplois, Non au démantèlement de l’UES Generali France Assurances

Posté par foassurances le 12 novembre 2012

Pour la défense de tous les emplois, Non au démantèlement de l’UES Generali France Assurances 

Retour à l'accueil   FO Assurances réagit pour défendre l’intégrité de l’Unité Economique et Sociale Generali France Assurances.

Cette UES a été créée par accord du 29 juin 1999 obtenu après une lutte menée par notre syndicat FO contre les infractions au code du travail et des années de négociation.

Cet accord finalement signé à l’unanimité, a pour principe de regrouper dans deux UES l’ensemble des entités du groupe Generali en France ; l’une réunit les sociétés d’assistance ou connexes, l’autre réunit toutes les compagnies d’assurances et les entités communes au groupe.

L’accord du 29 juin 1999 a été rédigé pour que les structures de l’UES résistent aux restructurations juridiques en imposant une obligation de négociation en cas de sortie ou d’entrée de nouvelles sociétés.

Cette obligation de négociation est également prévue par la jurisprudence en conformité avec le code du travail qui dit qu’une UES est reconnue par convention ou par décision de justice.

Mais la Direction de Generali voudrait pouvoir définir elle-même, sans négociation, le périmètre de l’UES, et ceci la conduit à multiplier les infractions au code du travail.

L’enjeu est important. La mise en œuvre des directives européennes et notamment de Solvabilité II, provoque des restructurations importantes et transfère le management des multinationales au niveau mondial et européen. Cela pourrait conduire au démantèlement de la filiale française de Generali et à des conséquences graves pour l’emploi. Mais il ne peut pas y avoir de démantèlement sans remise en cause de l’UES et voilà pourquoi il est, en effet, tellement important de la défendre.

C’est un combat que notre syndicat FO mène et cela nous vaut, en retour des attaques de la part de la Direction de Generali, une discrimination à notre encontre et une entrave à l’exercice du droit syndical.

Notre syndicat FO est poussé par la Direction de Generali à saisir la justice. Constamment nous sommes renvoyés vers les tribunaux. Quand nous réclamons des négociations, plusieurs fois nous entendons le Président du CCE prononcer cette phrase : « vous n’avez qu’à saisir les tribunaux« .

Mais notre syndicat FO ne saisit pas la justice avant d’avoir tout tenté par la négociation. Et c’est face aux dernières manœuvres que nous avons été conduits à une initiative importante : la désignation d’un délégué syndical central FO signifiée aux 11 entités qui composent l’UES.

La lettre ci-dessous envoyée à Claude Tendil, a également été adressée aux représentants légaux des 11 entités juridiques, avec copie à l’inspection du travail :

Pour la défense de tous les emplois, Non au démantèlement de l’UES Generali France Assurances dans Entreprises lettre-fec-fo-assurances-tendil-1-300x210 lettre-fec-fo-assurances-tendil-2-300x211 dans GENERALI
Cliquez sur les images de la lettre pour lire le document

Jean-Simon Bitter
Secrétaire de la section fédérale

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Une Réponse à “Pour la défense de tous les emplois, Non au démantèlement de l’UES Generali France Assurances”

  1. foassurances dit :

    Vous pouvez nous laisser un commentaire !
    Ce dernier ne sera lisible que par la section fédérale Force Ouvrière, administrateur de ce site. Il n’apparaîtra pas sur le site.
    Ou nous contacter par notre formulaire de contact.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus