• Accueil
  • > Entreprises
  • > Représentativité, branches et conventions collectives nationales : une dangereuse alchimie

Représentativité, branches et conventions collectives nationales : une dangereuse alchimie

Posté par foassurances le 30 mai 2017

Représentativité, branches et conventions collectives nationales : une dangereuse alchimie

Retour à l'accueil  newgif001.gif  Depuis des années, au travers divers rapports (POISSON, COMBREXELLE…), les gouvernements successifs déploient une stratégie dont le but est la déconstruction minutieuse de l’architecture conventionnelle des garanties collectives et de la protection sociale.
Représentativité, branches et conventions collectives nationales : une dangereuse alchimie dans Entreprises cc

Cette construction, qui est le fruit de l’histoire sociale de la France, des luttes menées depuis la révolution française et notamment le 19ème siècle et l’organisation du mouvement ouvrier, a toujours été combattue, tant par les patrons eux-mêmes que par les divers gouvernements et régimes qui se sont succédés.
Les propos, en 2007, dans le journal « Challenges » de Denis KESSLER, figure, s’il en est, du secteur des Assurances et du MEDEF, exprimaient déjà non pas un point de vue personnel et isolé, mais bien une idéologie qui traverse aujourd’hui l’ensemble de la classe politique mais aussi en partie syndicale.
« Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. Un compromis entre gaullistes et communistes. Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s’y emploie. »

Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité Sociale, paritarisme…
A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ?
C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! « 
Cette idéologie n’est cependant ni innovante ni moderne ; elle s’inscrit dans une longue tradition du libéralisme le plus archaïque dont l’histoire s’entremêle avec les régimes les plus réactionnaires.

Lire la suite en cliquant sur ce lien fichier pdf JEC FO Assurances Mai 2017

 

JEC FO Assurances Décembre 2016

Lire la suite en cliquant sur l’image … ou sur ce lien fichier pdf JEC FO Assurances Mai 2017

Georges DE OLIVEIRA
Secrétaire Section Fédérale des Assurances
FEC-FO

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Une Réponse à “Représentativité, branches et conventions collectives nationales : une dangereuse alchimie”

  1. foassurances dit :

    Vous pouvez nous laisser un commentaire !
    Ce dernier ne sera lisible que par la section fédérale Force Ouvrière, administrateur de ce site. Il n’apparaîtra pas sur le site.
    Ou nous contacter par notre formulaire de contact.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus