Quand souscrire une assurance santé pour chien ?

À quel moment faut-il souscrire pour bien assurer son chien ?

Élever un chien requiert une lourde responsabilité : donner de la nourriture, assurer sa santé, s’occuper de son hygiène, etc. Il s’agit bel et bien de lourdes tâches parfois chères, mais qui garantissent la qualité de vie de votre animal de compagnie. Voilà pourquoi souscrire une assurance pour chien s’avère être une excellente alternative.

Tenir compte de l’âge accepté et des conditions imposées par les assureurs

Avant de commencer, il est à noter qu’il y a un âge minimum pour qu’un chien puisse être assuré. En effet, il doit avoir au moins deux mois. Cependant, certaines compagnies d’assurance imposent un minimum de trois mois. Avant cet âge, le chiot est généralement en sevrage. Assuré un chiot à sa naissance est impossible. D’où la difficulté de trouver un chiot de cette classe d’âge à adopter.

En plus de son âge, un chien doit être également identifiable grâce à un tatouage ou une puce électronique pour être accepté par un assureur. Sachez que cette identification est désormais devenue une exigence, surtout lors de la vente ou du don du chien.

Bien que ce ne soit pas une condition sine qua non, la réalisation des vaccins obligatoires est exigée par certaines compagnies d’assurance. On parle ici des vaccins contre l’hépatite, la maladie de Carré, la leptospirose et la parvovirose. De ce fait, il faut se munir des documents prouvant la réalisation de ces derniers au moment de la souscription.

Assurer un chien en bonne santé

Pour souscrire un chien à une assurance, il ne faut pas attendre la découverte d’une maladie. Nombreux sont les propriétaires de chien qui ne sont convaincus de l’importance d’une telle mutuelle que lorsque leur animal de compagnie manifeste les premiers symptômes d’une maladie.

Il est évident que les assureurs ne vont pas accepter un chien malade dont le traitement va leur coûter une somme considérable. Puisque l’assurance est un domaine d’activité à but lucratif comme tant d’autres, les compagnies vont penser à réduire les risques et les énormes dépenses.

C’est la raison pour laquelle les assureurs ont établi un délai de carence qui peut être différent d’une compagnie d’assurance à une autre. Celui-ci peut aller de 7 à 180 jours. Pour en avoir le cœur net, le mieux serait de demander directement les informations exactes chez l’assureur de votre choix.

Faire la souscription le plus tôt possible

Si vous jugez nécessaire la souscription à une assurance santé pour chien, rendez-vous chez un assureur le plus tôt possible. Cela vous permet de bénéficier d’une cotisation réduite. De plus, ce ne sont pas les choix sur les assureurs et les offres qui vont vous manquer. Faire le maximum de comparaison est vivement recommandé, tout en faisant jouer la concurrence.

Une souscription précoce à une assurance santé pour chien est très avantageuse pour le propriétaire, car elle permet de pallier les dépenses soudaines. De plus, un chien malade assuré profite d’une prise en charge facilitée.

Nous sommes tous conscients que les dépenses liées à la santé et l’hygiène de notre meilleur animal de compagnie peuvent être élevées. Avoir souscrit votre chien largement à l’avance à une assurance santé représente une véritable garantie de pouvoir assumer les charges, même dans des circonstances complexes telles que les hospitalisations ou les maladies graves.

Les conditions d’exclusion d’une assurance santé pour chien

Avant de penser à souscrire à une assurance santé, sachez qu’il y en a des conditions d’exclusion. Une des plus courantes est que l’animal souffre d’une maladie congénitale ou héréditaire. Cela implique qu’au moment de l’acquisition de votre animal de compagnie, il est important de vérifier son état de santé et surtout de celui de ses parents. Dans la liste de ces maladies figure par exemple la dysplasie de la hanche.

Les maladies ou les accidents survenus avant la signature de la souscription ou la fin du délai de carence sont possibles d’être exclus des conditions de couverture. C’est une des raisons pour lesquelles bien des assureurs exigent un certificat vétérinaire au moment de la souscription.

Il existe également une limite d’âge pour qu’un chien puisse être assuré. Celui-ci peut varier d’une compagnie d’assurance à une autre. Certains assureurs ne posent pas de limite, mais imposent en contrepartie de lourdes cotisations aux propriétaires de chiens âgés. Cependant, d’une manière générale, les chiens ayant plus de 10 ans ne sont pas acceptés en assurance santé.

Souscrire pour mieux assurer la santé de votre chien

Bien qu’il s’agisse d’une mesure de prévention, une assurance santé permet de sécuriser votre toutou. Comme susmentionné, faire une souscription est recommandé pendant que celui-ci est en bonne santé. Tout comme les humains, les chiens ont besoin de suivi médical régulier pour bien se porter. Un bilan régulier vous permettra de détecter les éventuelles maladies de votre chien. Cela permet de les traiter plus facilement.

Les maladies chroniques comme le diabète, l’insuffisance rénale, la pancréatite et bien  d’autres maladies cardio-respiratoires sont susceptibles d’être détectées à temps. Plus le diagnostic tarde, plus l’espérance de vie de votre toutou diminue. Le chien est un animal qui a une habitude de cacher leur mal, jusqu’à ce qu’il ne le supporte plus.

Ces consultations réalisées par un spécialiste ne sont pas gratuites. Elles sont parfois très onéreuses. Une radiographie, une échographie et une prise de sang coûtent principalement quelques centaines d’euros. Ce qui explique la réticence de certains propriétaires. En effet, ces derniers préfèrent penser que leur animal de compagnie n’a pas besoin de suivis médicaux réguliers.

Une assurance santé pour chien est la meilleure solution pour pallier ce coût relativement élevé. Un assureur est en mesure de prendre en charge la totalité des frais de consultations et les coûts des médicaments ainsi que des matériels nécessaires. Il est à noter qu’un chien doit être emmené chez un vétérinaire pour une consultation au moins une fois par an.

Si vous trouvez que votre chien remplit toutes les conditions requises pour pouvoir être assuré, il faut faire une souscription à une mutuelle le plus tôt possible. Il est à préciser que les frais vétérinaires qui sont souvent peu importants au départ ont tendance à augmenter rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *