Salariés licenciés par Generali, enfin la médiation.

Posté par foassurances le 30 avril 2011

Salariés licenciés par Generali, enfin la médiation
Les grévistes de la faim ont décidé une trêve

Retour à l'accueil  Enfin ! Les avocats des deux parties ont trouvé un accord pour une médiation judiciaire.
C’est ce que notre syndicat FO réclamait, c’est dans ce sens que nous sommes intervenus à de nombreuses reprises, c’est ce que les salariés licenciés réclamaient.

Notre syndicat FO soutient les revendications des salariés : des indemnités transactionnelles en compensation des licenciements sans causes réelles ni sérieuses et la réparation des abattements irréguliers qu’ils ont subis.

La médiation devrait durer quatre semaines.
L’ensemble du processus sera soumis à une absolue confidentialité que notre syndicat FO respectera.

Nous sommes heureux de cette trêve et espérons que les prochaines étapes se dérouleront dans dans le respect des droits de ces anciens salariés licenciés. Cela dépend de la bonne volonté de la Direction de Generali.

Jean-Simon Bitter
Secrétaire fédéral

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans GENERALI, Grève de la faim | 1 Commentaire »

Salaires, A.S.C, Grève de la faim des licenciés de Generali

Posté par foassurances le 19 avril 2011

Tract FO Generali du 14 avril 2011
Salaires, A.S.C, Grève de la faim des licenciés de Generali

Retour à l'accueil Nous publions sur ce site le dernier tract distribué à Generali. Cliquez ici pour lire le tract FO Generali du 22 mars 2011

Notre syndicat FO a distribué un tract ( voir le tract ) sur le site de Generali à Saint-Denis le jeudi 14 avril. Il a été également diffusé par mail à tous les salariés DMSMO de Generali.

Les thèmes abordés :
- Salaires Generali
(revendications)
- Activités sociales et culturelles de Generali
- Grève de la faim des licenciés de Generali

flecheviolet.gif Voir tous nos articles FO sur la grève des licenciés de Generali

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans GENERALI, Grève de la faim | 1 Commentaire »

Grève de la faim des licenciés de Generali : Lettre de FO à l’Argus de l’assurance

Posté par foassurances le 6 avril 2011

Lettre de Force Ouvrière à l’Argus de l’assurance
Grève de la faim des anciens salariés licenciés par Generali

Retour à l'accueil Comme annoncé dans la lettre ci-dessous, nous publions sur notre site la lettre que nous avons adressée ce jour à l’Argus de l’assurance concernant un article paru le 1er avril 2011 sur la grève de la faim d’anciens salariés licenciés par Generali.
 

Jean-Simon Bitter
DSC  FO chez Generali
28 rue des Petits hôtels
75010 Paris

Paris le 6 avril 2011

Monsieur,

Votre journal et vous-même avez couvert avec sérieux et objectivité la grève de la faim de plusieurs anciens salariés licenciés par le GPA en janvier 2007, une société du groupe Generali. Il s’agit en effet d’une situation dramatique qui soulève beaucoup d’émotion dans notre profession. Nous sommes extrêmement inquiets quant à la santé et même à la vie de nos anciens collègues.

Je vous écris parce que dans l’Argus du 1er avril 2011, vous publiez une interview de Monsieur Michel Estimbre DRH au sein de Generali sous le titre « Generali est prête à reprendre les anciens salariés en grève de la faim ». L’article comporte des inexactitudes qui pourraient porter préjudice aux salariés licenciés qui ont saisi les conseils de prud’hommes et même aux actuels salariés de Generali.

encartargus1.pngEn marge de l’interview il y a un encart qui indique que 222 salariés ont été licenciés en janvier 2007, c’est exact.

Mais ensuite il est indiqué, sans autres précisions, qu’un juge départiteur a débouté les ex-salariés de Generali de toutes leurs demandes ; c’est sans doute ce que veut faire croire la Direction de Generali mais c’est inexact.

Plusieurs anciens salariés licenciés en janvier 2007  ont saisi le conseil des prud’hommes avec l’assistance de notre syndicat Force Ouvrière. Ils ont tous obtenu gain de cause.

La société Generali Vie a été condamnée à payer aux salariés concernés des indemnités pour licenciement sans cause réelle et sérieuse ainsi qu’au titre de l’article 700 du Code de Procédure Civile. L’exécution provisoire a été ordonnée ainsi que le remboursement aux organismes concernés des indemnités de chômage par Generali Vie.

Ces jugements ont été prononcés le 12 juin 2009 par le CONSEIL DE PRUD’HOMMES DE PARIS SERVICE DU DÉPARTAGE.

D’autres salariés ont obtenu gain de cause, d’autres ont été déboutés. Ils sont aujourd’hui tous dans la même situation puisque Generali fait appel systématiquement contre les décisions qui lui sont défavorables.

Quand notre syndicat FO a appris que certains des licenciés avaient engagé une grève de la faim, il a immédiatement réagi en déclarant que, dans tous les cas, ces salariés sont confrontés à la puissance financière et aux moyens considérables que Generali utilise pour les contrer, les poussant ainsi au désespoir.

Nous l’avons répété souvent, depuis des années notre syndicat FO réclame une négociation. Nos anciens collègues en grève de la faim demandent qu’une négociation s’engage enfin sous l’égide d’un médiateur. Nous avons appuyé de toute notre force cette demande mais la Direction de Generali refuse toute négociation.

titreargus2.png

Votre article reprend en titre et entre guillemets cette affirmation que « Generali est prête à reprendre les anciens salariés en grève de la faim ». Est-ce un effet d’annonce ou une proposition sérieuse ?

Generali a fait appel au cabinet Sodie du groupe Alpha pour proposer une aide aux 222 licenciés. Quelle aide ? Nous n’en savons rien puisque Generali refuse toute négociation et que sa décision est unilatérale. Que pensez-vous d’une entreprise qui refuse toute médiation, telle que le prévoit le Code du Travail, mais choisit elle-même son médiateur, sans aucune négociation ?  

La proposition de reprise est-elle sérieuse ? Cette question se posait déjà en 2007 puisque la loi impose à un groupe de faire des propositions de reclassement aux salariés licenciés. Or Generali n’a fait que des propositions vagues, ni réelles ni sérieuses.

Notre syndicat FO maintient qu’il n’y a qu’une issue à cette situation dramatique : une négociation loyale, en présence d’un médiateur indépendant, pour une indemnisation transactionnelle.

J’espère que vous tiendrez compte de ce courrier dans vos prochains articles ou que vous le publierez.

Mais le temps presse. Quand il y a des actions désespérées comme une grève de la faim, chaque jour compte. Notre syndicat FO publiera ce courrier sur nos sites http://foassurances.fr et http://fogenerali.unblog.fr et le portera à la connaissance des salariés.

Je vous adresse mes salutations distinguées.

Jean-Simon Bitter
DSC FO Generali

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Entreprises, GENERALI, Grève de la faim | 1 Commentaire »

Protégé : Grève de la faim des licenciés de Generali et un délégué du personnel FO licencié !

Posté par foassurances le 25 mars 2011

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans Entreprises, GENERALI, Grève de la faim | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Grève de la faim des licenciés de Generali : Lettre au Ministre du Travail

Posté par foassurances le 16 mars 2011

Grève de la faim des licenciés de Generali : Lettre au Ministre du Travail

Retour à l'accueil La section fédérale des assurances a saisi par courrier, le 14 mars 2011, le ministre du travail Xavier Bertrand.

Il n’est pas possible de laisser ces salariés désespérés sans ouverture de négociation !

Nous publions dans cet article le contenu de cette lettre :

Monsieur Xavier BERTRAND
Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé
127 rue de Grenelle
75700 PARIS CEDEX

Monsieur le Ministre,

Plusieurs salariés licenciés en 2007 par le GPA, devenu Generali Vie, ont engagé une grève de la faim depuis plus d’un mois, pour l’un d’entre eux. Anciens salariés itinérants, ils sont répartis sur plusieurs départements.

De nombreux salariés licenciés ont saisi les Conseils de Prud’hommes. Les décisions sont parfois favorables, parfois défavorables. Dans tous les cas, les salariés se heurtent à la puissance financière du groupe Generali qui rejette toute conciliation.

Depuis des années, notre syndicat FO réclame vainement des négociations pour une issue négociée voire transactionnelle à ces conflits.

ll n’est pas possible de laisser ces salariés poursuivre leur action désespérée qui met leur santé et leur vie en danger sans tenter une conciliation. C’est ce qu’ils souhaitent puisqu’ils réclament une négociation sous l’égide d ‘un médiateur.

Notre fédération appuie leur demande et s’adresse à vous, Monsieur le Ministre, pour agir dans ce sens. Il y a urgence.

Pour votre information, nous vous communiquons notre courrier du 7 mars 2011 adressé à Claude Tendil, Président Directeur Général du groupe Generali en France, notre communiqué de presse du 11 mars, et le courrier très contestable en de nombreux points que nous a adressé Germain FEREC, DRH du groupe.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de notre haute considération.

Jean-Simon BITTER
Secrétaire Fédéral

Lettre SF FO Assurances au Ministre du Travail 14 03 2011.jpg

Pièces jointes :
Lettre à Claude Tendil du 7 mars 2011 : Grève de la faim des licenciés de Generali : Lettre au Ministre du Travail dans Communiqués SF pdf20110307 Lettre à Claude Tendil
Communiqué de Presse du SYNPA-FO du 11 mars 2011 :pdf dans EntreprisesCommunique de presse du SYNPA-FO
Courrier de Germain Ferec : pdf dans GENERALI lettre de Germain Ferec


Ils ne réclament qu’une chose : l’ouverture de négociation sous l’égide d’un médiateur.

C’est leur demande.

La Direction de Generali peut-elle continuer à ignorer cette demande ?

flecheviolet.gif Voir tous nos articles FO sur la grève des licenciés de Generali

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Communiqués SF, Entreprises, GENERALI, Grève de la faim | 1 Commentaire »

Grève de la faim des licenciés de Generali : ouverture de négociations !

Posté par foassurances le 14 mars 2011

Grève de la faim des licenciés de Generali : ouverture de négociations !

Retour à l'accueil  La Direction de Generali peut-elle continuer à ignorer cette demande ?

Cliquez ici pour ouvrir la lettre de Germain Ferec et la lire ! Notre syndicat FO a écrit le 7 mars à Claude Tendil.
C’est Germain Ferec qui a répondu, à sa place, par une longue lettre (
voir la lettre ) de quatre pages pour refuser la négociation.

La grève de la faim est un acte désespéré auquel ont été conduits des collègues qui, cherchant a défendre leurs droits, se heurtent à la puissance financière et aux moyens considérables de Generali.

Dans son courrier, Germain Ferec cherche à les écraser encore plus en qualifiant de  » petite minorité  » les 239 salariés commerciaux qui ont refusé la modification de leur rémunération et en prétendant mensongèrement que l’accord sur les rémunérations a été signé par des syndicats  » représentant près de 90 % des voix des collaborateurs concernés « .

En réalité les syndicats non signataires (FO et UNSA) représentent plus de 35 % des voix (17,73 % pour FO) et un des signataires, la CGT, a dénoncé l’accord en déclarant se  » retirer du consensus « .

Germain Ferec termine son courrier dans les termes suivants :  » J’ajoute qu’il relève de votre éthique de ne pas encourager, de quelque façon que ce soit, de tels comportements « . Et il adresse copie aux délégués centraux de tous les syndicats. C’est la recherche d’un consensus contre nos collègues et  » leurs comportements « .

Nos collègues souffrent, leur santé et leur vie sont menacées. Et la Direction Generali cherche à réunir un consensus contre eux. C’est honteux.

Ils ne réclament qu’une chose : l’ouverture de négociation sous l’égide d’un médiateur.

C’est leur demande.

La Direction de Generali peut-elle continuer à ignorer cette demande ?

flecheviolet.gif Voir tous nos articles FO sur la grève des licenciés de Generali

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Communiqués SF, Entreprises, GENERALI, Grève de la faim | 1 Commentaire »

Communiqué de presse du SYNPA-FO : Grève de la faim des licenciés de Generali

Posté par foassurances le 12 mars 2011

Communiqué de presse du SYNPA-FO du 11 mars 2011
Grève de la faim des licenciés de Generali
Force Ouvrière réclame des négociations urgentes.

Vous trouverez ci-dessous un communiqué du syndicat SYNPA-FO (Syndicat National des Producteurs d’Assurance Force Ouvrière)
sur la situation alarmante où se trouvent d’anciens collègues commerciaux du GPA (groupe Generali). 
Celui-ci a été envoyé à l’ensemble de la presse vendredi 11 mars à 14h50.
Ce communiqué fait suite à une lettre que notre organisation syndicale FORCE OUVRIERE a adressée le 07 mars
à Claude TENDIL, PDG de Generali France.

 

Retour à l'accueil Paris le 11 mars

D’anciens collègues commerciaux salariés licenciés par Generali ont engagé une grève de la faim depuis 30 jours pour l’un d’entre eux.

Le SYNPA-FO a décidé de publier la lettre que notre syndicat a adressée à Claude Tendil PDG de Generali France par lettre recommandée et par mail le 7 mars 2011. Cette lettre est restée sans réponse alors que nous réclamions l’ouverture d’une négociation dans l’urgence.

Nous avons pris connaissance par voie de presse, le 9 mars, de la position de Generali exprimée par un des directeurs qui prétend que ces salariés auraient choisi de refuser les emplois de reclassement alors qu’aucune proposition concrète ni sérieuse ne leur avait été faite. De plus la Direction de Generali omet de signaler les procédures judiciaires qui lui ont été défavorables.

Dans tous les cas, ces salariés sont confrontés à la puissance financière et aux moyens considérables que Generali utilise pour les contrer, les poussant ainsi au désespoir.

Depuis des années notre syndicat FO réclame une négociation. Nos anciens collègues en grève de la faim demandent qu’une négociation s’engage enfin sous l’égide d’un médiateur.

Qu’attend Generali pour leur donner satisfaction.

Contacts:
Didier WAUTHY, secrétaire du SYNPA-FO – tél : 06.07.26.72.95
Jean Simon BITTER, secrétaire fédéral de la FEC-FO – tél : 06.99.84.28.70

 

Ci- dessous notre lettre du 7 mars 2011 adréssée à Claude TENDIL, PDG de Generali France
Cliquez sur l’image pour ouvrir et lire la lettre !

Lettre à Claude Tendil, PDG de Generali France


flecheviolet.gif Voir tous nos articles FO sur la grève des licenciés de Generali
Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Communiqués SF, Entreprises, GENERALI, Grève de la faim | 1 Commentaire »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus