Un message de Michel Estimbre

Posté par foassurances le 20 janvier 2008

Retour à l'accueil  Voici, ci-après, un message que j’ai reçu de Michel Estimbre et auquel j’ai décidé de ne pas répondre. Il me demande, en ma qualité de délégué syndical central de FO chez Generali, de choisir, parmi les délégués FO, trois bénéficiaires d’un plan d’action gratuite. C’est révoltant !

Monsieur Estimbre voudrait intégrer les syndicats au « management » de l’entreprise. Il espère, par ce moyen, détourner les syndicats de leur rôle : revendiquer les augmentations générales de salaires pour tous, refuser l’arbitraire et les injustices, défendre les intérêts matériels et moraux de tous les salariés.

Il n’y parviendra pas avec FO. Mais c’est bien ce qui se met en place dans le cadre des négociations salariales. Avant même la première réunion, le cadre était imposé : plus d’augmentations générales systématiques, une enveloppe globale sur trois ans intégrant les augmentations générales, les augmentations individuelles, les actions gratuites, l’intéressement, la participation et l’abondement.
Les syndicats n’auraient plus qu’un rôle à jouer : répartir cette enveloppe fixée par l’entreprise.
Quant à l’entreprise, elle s’est protégée contre tout risque. Si les résultats sont particulièrement bons, l’entreprise ne prend pas le risque d’augmenter l’intéressement, si l’inflation augmente, les salariés en supporteront seuls le prix.
C’est inacceptable. Un syndicat, digne de ce nom, ne peut pas se laisser embrigader dans une telle opération. Comment un syndicat pourrait-il lutter contre l’arbitraire s’il pratique lui-même l’arbitraire ?

FO dit NON. Nous maintenons les revendications des salariés.
Celles de 2007 qui ne sont pas satisfaites : 2,5 % avec un minimum de 700 euros et une prime de 1500 euros.
Et pour 2008, compte tenu du risque d’inflation : 3,5 % avec un minimum de 800 euros et une prime de 1500 euros.

La situation est la même partout. C’est pourquoi nous appelons à la grève et aux manifestations du 24 octobre 2008.

Parmi les messages que j’ai reçu de Michel Estimbre, celui-ci est le plus misérable.

Jean-Simon Bitter

______________________

Le message que Michel Estimbre m’a adressé :

Monsieur,

Deux plans d’attribution d’actions gratuites seront mis en œuvre en début d’année 2008 ; le premier concerne l’ensemble des salariés du Groupe dans le cadre du 175èmeanniversaire de la société mère Generali SPA, le second a pour objectif d’attribuer des actions gratuites à une partie des collaborateurs de l’entreprise Assurance France Generali en fonction de critères d’implication, de compétences et/ou de performance. Ce plan concernera de l’ordre de 15 à 20 % des collaborateurs de toute catégorie.

Nous souhaitons que les représentants du personnel, élus ou désignés, ayant une activité liée à leurs mandats représentant plus de 50 % de leur temps de travail ne soient pas exclus a priori du second plan d’attribution d’actions gratuites.

C’est pourquoi, nous proposons à chacun des D.S.C. de définir les critères d’attribution et de désigner les représentants du personnel bénéficiaires de son organisation syndicale.

Cette méthode nous apparaît plus pertinente et plus adaptée que celle d’un choix unilatéral par la Direction.

A cet effet, nous proposons de réserver à l’ensemble des organisations syndicales représentatives de l’entreprise un potentiel de 18 bénéficiaires parmi les représentants du personnel, correspondant à environ 18 % des représentants du personnel permanents ou quasi-permanents de l’entreprise. Une répartition de ces 18 salariés est effectuée par organisation syndicale en fonction de la représentativité mesurée lors du 1ertour des dernières élections des comités d’établissements de l’entreprise.

Compte tenu de cela, votre organisation dispose d’un potentiel de 3 représentants.

Vous voudrez bien me faire connaître votre décision au plus tard le vendredi 7 décembre à 17 H.

Je reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

Bien cordialement.

Michel ESTIMBRE

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans Entreprises, GENERALI | 1 Commentaire »

La FEC-FO et son Sécrétaire général Serge Legagnoa réagissent aux attaques portées contre Jean-Simon Bitter

Posté par foassurances le 23 décembre 2007

Retour à l'accueil  Mise en cause de J.S. BITTER dans un article du journal « Capital » de décembre 2007

Dans le dossier intitulé « Enquête sur l’argent noir des syndicats » et paru dans le mensuel Capital de ce mois de décembre, notre camarade Jean-Simon BITTER, Secrétaire de la Section Fédérale des Assurances au sein de notre Fédération, est mis en cause nommément.

Outre que cet article participe de la campagne de dénigrement des syndicats de salariés à la suite de l’enquête concernant les fonds de l’UIMM (Fédération syndicale patronale), il met directement en cause un de nos camarades au moment où ce dernier, et pour le compte de notre organisation syndicale, défend les intérêts des salariés de son entreprise avec détermination.

Afin qu’il n’y ait pas d’ambiguïté en interne, je tiens à porter à ta connaissance l’argumentaire factuel établi par notre camarade à qui la Fédération des Employés et Cadres apporte sans équivoque son total soutien.

Il va de soi que les actions juridiques nécessaires à la restauration de l’honneur de notre camarade Jean-Simon Bitter sont en cours d’élaboration.

Serge LEGANOA – Secrétaire Général

A lire :

  • la circulaire de la FEC : La FEC-FO et son Sécrétaire général Serge Legagnoa réagissent aux attaques portées contre Jean-Simon Bitter   dans Entreprises pdf
  • l’argumentaire de Jean-Simon Bitter : pdf dans GENERALI

Cet article fait suite à l’article : Provocation de grande ampleur de Generali contre F.O

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

 

Publié dans Entreprises, GENERALI, JEC | 1 Commentaire »

Traitement de choc antisyndical à Generali France, un article du journal de la confédération FO

Posté par foassurances le 25 novembre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Cliquez sur l’article pour l’agrandir !

20071107_FO Hebdo article sur Generali

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans GENERALI, JEC | 1 Commentaire »

Provocation de grande ampleur de Generali contre FO

Posté par foassurances le 29 octobre 2007

Retour à l'accueil   Voici la lettre que notre secrétaire fédéral Force Ouvrière Assurances, Jean-Simon Bitter, a reçue : Provocation de grande ampleur de Generali contre FO dans Entreprises pdf Lettre recommandée de Generali du 16 10 07
Michel Estimbre, le  » Directeur du dialogue dans l’entreprise et de l’environnement au travail  » chez Generali , en est le signataire.
Il prétend que Jean-Simon Bitter occuperait  » un logement de convenance  » depuis 1981, il chiffre la régularisation qu’il pourrait réclamer à 300 000 euros ! Il menace  » d’informer les autres organisations syndicales de l’entreprise  » !

Voici la réponse de Jean-Simon Bitter pdf dans GENERALI Réponse de JSB du 22/10/07 à cette lettre du Directeur du Dialogue.

Jean-Simon Bitter y dénonce l’extraordinaire mauvaise foi de Michel Estimbre et informe que la Fédération des Employés et Cadres de FO, la FEC-FO, se réserve le droit d’engager des poursuites pénales en réponse.

La FEC-FO a tenu vendredi 26 octobre 2007 une conférence de presse sur cette provocation de grande ampleur contre Force Ouvrière.
Voici la présentation du dossier de presse : pdf Conférence de presse du 26 octobre 2007

Nous publions dans ce site les documents remis lors de la conférence de presse
Lire la suite … >>

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

 

Publié dans Entreprises, GENERALI | 1 Commentaire »

Conférence de presse FEC-FO 27/10/07

Posté par foassurances le 25 octobre 2007

Retour à l'accueil La Fédération des Employés et Cadres CGT-Force Ouvrière tiendra une Conférence de Presse le :

VENDREDI 26 OCTOBRE 2007 à 11 heures

dans ses locaux – Salle CAPOCCI

28 rue des Petits Hôtels

75010 PARIS

concernant une provocation de grande ampleur engagée par le groupe GENERALI contre FO et certains de ses représentants.

Lire la suite …

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

 

 

Publié dans Entreprises, GENERALI | 1 Commentaire »

Generali encore une fois débouté !

Posté par foassurances le 23 octobre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Les sociétés du groupe Generali s’acharnent contre notre syndicat FO.

La FEC FO avait obtenu l’annulation d’une consultation irrégulière du comité d’entreprise par ordonnance de référé du 7 décembre 2006 du TGI de Paris Generali encore une fois débouté ! dans GENERALI pdf Ordonnance 17/12/06
Alors qu’il n’existait plus aucune raison d’agir, les sociétés du groupe Generali ont fait appel de cette décision. Ils réclamaient au titre de l’article 700, la somme de 1500 euros pour chacune des 19 sociétés en cause, soit 28500 euros !
Il s’agit évidemment de dissuader notre syndicat de défendre les droits des salariés.

Mais Generali a encore une fois été débouté.
Voici l’arrêt de la cour d’appel du 19 octobre 2007 pdf dans JEC Arrêt du 19 /10/2007

  • déclare irrecevable la demande de l’UES Assurances France Generali
  • confirme l’ordonnance en toutes ses dispositions
  • condamne les sociétés d’assurances à payer àla FEC-FO une indemnité de 2000 euros sur le fondement de l’article 700 du nouveau code de procédure civile

 

Publié dans GENERALI, JEC | 1 Commentaire »

Communiqué de presse

Posté par foassurances le 11 septembre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

La Commission exécutive de la section fédérale des assurances de la FEC-FO s’est réunie le 10 septembre 2007.

Elle a discuté des suites de l’appel de la première rencontre de délégués de la profession à la grève nationale et aux manifestations à Paris et à Niort le 25 septembre pour les revendications :

● Au 1er janvier 2007, 2,5 % d’augmentation générale des salaires réels avec un minimum de 700 € annuel

● Une prime de 1 500 € versée immédiatement

● Le rétablissement de la prime d’ancienneté de 1% par an sur les salaires réels dès la première année dans la profession et sans limitation de durée.

● Maintien ou rétablissement des grilles indiciaires de salaires et de l’avancement automatique à l’ancienneté. Généralisation de ce dispositif pour toutes les mutuelles et sociétés d’assistance niortaises

● S’agissant des salariés commerciaux, détermination d’un fixe sans compensation ni contrepartie ni franchise : 1600 € pour les EB, 1800 € pour les EI et commissionnement au 1er euro.

Elle a constaté que l’individualisation continue de faire ses ravages dans les entreprises avec les contraintes d’horaires, le contrôle du rendement, les sous-effectifs, les rémunérations soumises aux objectifs. Là où des droits collectifs subsistent ils sont menacés de disparaître.

Elle a reçu de nombreux témoignages sur la préparation des manifestations du 25 septembre.

Dans plusieurs entreprises, surtout là où la mobilisation était forte en juin, chez AXA et Generali, à la GMF, à la MAIF et aussi dans le courtage, les salariés s’inscrivent massivement aux manifestations. Des milliers d’euros sont déjà collectés pour permettre les déplacements vers Paris ou vers Niort pour les Mutuelles.

Partout il y a une forte demande d’unité. Chacun se souvient que les grèves de juin ont rassemblé plusieurs syndicats et presque partout les syndicats FO et CGT dans l’action pour les revendications.

C’est la raison pour laquelle, FO assurances a tenté, à plusieurs reprises, de rencontrer la CGT. Plusieurs contacts ont eu lieu à l’échelon local ou à celui des entreprises. Des appels communs ont été réalisé à Generali par les syndicats FO et CGT, dans la Somme où l’UD CGT soutient un appel des militants FO et CGT et la manifestation du 25 septembre, dans le courtage chez Marsh ou les sections FO et CGT ont également lancé un appel.

FO assurances rappelle que la date du 25 n’a pas été avancée comme un ultimatum mais comme une proposition d’unité. Des discussions sont en cours et devraient aboutir rapidement à des accords d’unité.

Mais il n’ y a pas un jour à perdre dans la préparation des manifestations et FO assurances demande aux fédérations patronales de l’assurance, la FFSA, du courtage, le CSCA et de l’assistance, le SNSA de recevoir les délégations des manifestants à Paris, aux dirigeants des mutuelles niortaises et au GEMA de les recevoir à Niort sur les revendications.

Publié dans AXA, Entreprises, GENERALI, GMF, JEC, MACIF, MAIF | 1 Commentaire »

Rencontre de délégués le 10 juillet à la bourse du travail

Posté par foassurances le 24 juin 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

La section fédérale FO des assurances a contacté la fédération CGT pour proposer une rencontre du fait des mouvements en cours dans toute la profession.

Cette démarche répond également au mandat que les salariés de Generali ont donné le 19 juin en assemblée générale.

L’assemblée était convoquée par les syndicats FO, CGT, UNSA et SAPAG et elle réunissait plus de 500 salariés. La motion suivante a été votée à l’unanimité moins une voix :

« Puisqu’en manifestant à 500 ça n’a pas suffit, nous retournerons à 1000 devant le siège de Generali, Boulevard Haussmann à Paris.

  • Montée nationale à Paris, au siège de Generali, début septembre. Un arrêt de travail national de 24 heures est décidé.
    Pour la région parisienne, l’arrêt de travail est limité à l’après-midi mais les salariés seront sollicités pour contribuer au financement des cars.
     
  • Rencontre au plus vite des délégués de toutes les entreprises du secteur sous l’égide des fédérations syndicales. »

Cette motion a reçu l’appui des délégués centraux de la CGT et de FO de Generali.

Nous n’avons pas reçu, à ce jour, de réponse de la CGT. Mais nous ne pouvons pas rester inactif en attendant septembre. C’est pourquoi FO assurances a décidé de convoquer, à son initiative :

une première rencontre de délégués
de l’assurance, du courtage, des agences et de l’assistance
le 10 juillet 2007
à la bourse du travail, 3 rue du Château d’eau Paris 10ème
Salle Jean Jaures

Cette rencontre concerne aussi bien les commerciaux que les administratifs, en fait toutes les catégories de salariés. Elle est ouverte à tous.

Cette initiative n’est pas du tout en contradiction notre proposition de rencontre avec la CGT. Il s’agit simplement de nous donner dès aujourd’hui tous les moyens pour prendre une initiative en septembre à l’échelle de la branche. C’est aussi une réponse à l’attente des salariés engagés dans les grèves et les pétitions à Generali, à AXA à la GMF, à la MAIF et à Gras et Savoye.

Une des première tâches de cette rencontre sera de formuler les revendications communes à tous les salariés de notre secteur. Retenons, à cette étape, l’augmentation générale de 2,5 %, la défense et le rétablissement des grilles indiciaires de salaires et de l’avancement automatique à l’ancienneté, un fixe non amortissable égal à 1600 € pour les EB et 1800 € pour les EI.

Publié dans AXA, Entreprises, GENERALI, GMF, MACIF, MAIF | 1 Commentaire »

Generali: Mandat donné par l’Assemblée Générale du Personnel

Posté par foassurances le 20 juin 2007

Au moins 500 salariés réunis dans la cour d’Innovatis, un des immeubles de Generali à Saint-Denis, à l’appel des syndicats FO, CGT, UNSA et SAPAG. Des militants de tous les syndicats étaient présents. C’était le 19 juin 2007 à 13 heures. Le nombre de participants est exceptionnel du fait des contraintes de service à l’heure du repas et des congés qui concernent déjà beaucoup de salariés.

La Direction de Generali avait adressé à tous les salariés un message les informant d’une décision unilatérale : augmentation de 20 % de l’intéressement. C’est comme si elle avait jeté de l’huile sur le feu.

Les salariés veulent une augmentation générale des salaires et non une rémunération aléatoire qui peut être réduite à zéro au moment où le groupe atteint des profits records. Les salariés et leurs syndicats ne renonceront pas à leur revendication :

  • 2,5 % d’augmentation générale des salaires
  • avec un minimum annuel e 700 €
  • et une prime de 1500 €

L’Assemblée Générale a adopté à l’unanimité moins une voix les propositions de l’intersyndicale :

Puisqu’en manifestant à 500 ça n’a pas suffit, nous retournerons à 1000 devant le siège de Generali, boulevard Haussmann à Paris.

  • Montée nationale à Paris, au siège de Generali, début septembre. Un arrêt de travail national de 24 heures est décidé. Pour la région parisienne, l’arrêt de travail est limité à l’après-midi mais les salariés seront sollicités pour contribuer au financement des cars.
  • Rencontre au plus vite des délégués de toutes les entreprises du secteur sous l’égide des fédérations syndicales.

FO assurances est favorable à une rencontre au plus vite avec la fédération CGT.

Publié dans Entreprises, GENERALI | 1 Commentaire »

GMF : Thierry Derez reçoit les organisations syndicales mercredi 20 juin

Posté par foassurances le 19 juin 2007

La grève a été massivement suivie lundi 18 juin 2007 à la GMF. Elle était appelée pas les syndicats FO, CGT et UNSA pour une augmentation générale des salaires :

  • une augmentation générale des salaires de 2,5 % au 1er janvier 2007
  • le maintien d’un écart positif de 0,7 % par rapport à l’inflation réelle telle quelle sera constatée en fin d’année
  • la revalorisation des bas salaires en appliquant un minimum d’augmentation générale de 700 €
  • une revalorisation de la prime de vacances pour les cadres et les non cadres
  • une prime exceptionnelle liée aux résultats de 1500 €.

Thierry Derez, le Président du groupe, recevra les organisations syndicales mercredi 20 juin 2007 à 9 heures. Pourra-t-il ignorer encore la demande des salariés ?

A Generali, les salariés du site de Saint-Denis seront réunis en Assemblée Generale à 13 heures, ce mardi 19 juin.
Il sont dans l’unité avec les syndicats FO, CGT, UNSA et SAPAG GMF : Thierry Derez reçoit les organisations syndicales mercredi 20 juin dans Entreprises pdfAppel à l’AG 19/06/07 pour leurs revendications :

  • une augmentations générale des salaires de 2,5 %
  • avec un minimum annuel de 700 €
  • une prime exceptionnelle de 1500 €

Dans ce groupe, ClaudeTendil, PDG, et Germain Ferec, son DRH, s’obstinent à ne pas entendre les salariés et martèlent encore et encore le même discours. Voir notre tract diffusé lundi sur le site de St Denis pdf dans GENERALI Tract FO AG du 19/06/07. Combien de temps cela pourra-t-il durer ?

Aussi bien à la GMF qu’à Generali, les salariés ont donné un mandat clair aux organisations syndicales : rester unis jusqu’à la satisfaction des revendications d’augmentation générale des salaires.

Suite : voir les brèves.

Publié dans Entreprises, GENERALI, GMF | 1 Commentaire »

1...34567
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus