Communiqué SF FEC FO Assurances : Soutien aux grèves et actions décidées par les sections FO COVEA

Posté par foassurances le 16 octobre 2017

Communiqué de la Section Fédérale FEC FO Assurances : Soutien total de notre section fédérale aux grèves et actions décidées par les sections FO au sein du Groupe COVEA

Retour à l'accueil  La situation des salariés des sociétés constituant COVEA est extrêmement tendue. C’est la conséquence directe de la volonté de la direction de détruire les statuts et accords collectifs de chacune des sociétés.

La Section Fédérale des Assurances de la FEC-FO apporte son soutien total aux sections FO qui luttent avec les salariés contre les plans de remise en cause des droits collectifs des salariés.covea B

A la GMF, FO, depuis le 29 septembre et avec d’autres Syndicats, a appelé à la Grève les salariés afin d’obtenir le retrait du projet PEGASE qui impacte tous les salariés des centres de gestion.

A la MAAF, chez Télé-Assurances, FO pose des revendications claires et précises sur les fiches organisationnelles qui découlent de l’accord organisation temps de travail et qui sont rejetées par les salariés. Devant le refus de la part de la direction, un appel à la Grève est lancé pour le 16 octobre.

La Section Fédérale des Assurances de la FEC-FO soutient les actions décidées par nos sections et demande l’arrêt immédiat de tous ces plans destructeurs pour les salariés.

Lire le communiqué en cliquant sur ce lien fichier pdf Communiqué SF FO Assurances Soutien aux grèves et actions décidées par sections FO COVEA 

Communiqué SF FO Assurances 13/10/17 : Soutien aux grèves et actions décidées par sections FO COVEA

Paris, le 13 octobre 2017

Georges DE OLIVEIRA
Secrétaire Section Fédérale des Assurances
FEC-FO –  Pour tout contact : 01 48 01 91 35

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Communiqués SF, COVEA, Entreprises, GMF, MAAF | 1 Commentaire »

Communiqué SF FO Assurances : Grève GMF – RETRAIT DU PROJET PEGASE

Posté par foassurances le 2 octobre 2017

Communiqué SF FO Assurances : Grève GMF – RETRAIT DU PROJET PEGASE

Retour à l'accueil   La Section Fédérale des Assurances de la FEC-FO soutient les salariés, la section FO qui avec d’autres syndicats ont appelé à la Grève au sein de la GMF.

Retrait du projet « PEGASE »Communiqué SF FO Assurances : Grève GMF - RETRAIT DU PROJET PEGASE  dans Communiqués SF pegase

La section FO a raison de réclamer le retrait du projet PEGASE qui prévoit la réorganisation totale de tous les Centres de gestion de la GMF.

Ce plan destructeur, présenté en catimini au détour d’une question diverse lors du CE du 27 septembre, remettrait en cause l’ensemble de l’organisation des activités ainsi que des métiers.
Il fait peser également de graves incertitudes sur le maintien des activités au sein des Centres de gestion de la GMF et toutes les conséquences que cela induirait, dont la pérennité de tous les emplois.
Fort justement, notre section FO dénonce les politiques menées par la direction depuis plusieurs mois qui sont les seules causes de la désorganisation et de la souffrance des salariés.

La Section Fédérale des Assurances invite le directeur général délégué de COVEA AIS à faire droit à la demande de rendez-vous.

La Section Fédérale des Assurances soutient, avec sa section FO, la seule revendication qui permet de regrouper dans l’unité les salariés pour défendre leurs intérêts : 

RETRAIT DU PROJET « PEGASE »

Grève à partir du 29 septembre 2017

 

Communiqué SF FO Assurances : Grève GMF - RETRAIT DU PROJET PEGASE

Lire la suite en cliquant sur l’image … ou sur ce lien fichier pdf Communiqué 29/09/17 SF FO Assurances – Grève GMF Pegase

Georges DE OLIVEIRA
Secrétaire Section Fédérale des Assurances
FEC-FO

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Communiqués SF, COVEA, Entreprises, GMF | 1 Commentaire »

COVEA – Tract commun FO et CGT : Tous en grève le 8 juin !

Posté par foassurances le 30 mai 2017

COVEA – Tract commun FO et CGT : Tous en grève le 8 juin !

Retour à l'accueil  newgif001.gif  La Direction de COVEA et notamment Thierry Derez ne nous laissent pas d’autres choix que de continuer la mobilisation par la grève pour porter nos revendications définies dans l’unité entre les syndicats CGT et FO.
Nous ne pouvons imaginer un PDG, mettant en exergue pour le Groupe le dialogue et la communication, ne pas tendre la main à plus d’un millier de salariés en grève, à moins de considérer qu’il les méprise ?!

Comment accepter une telle attitude ?

Le 9 mai et le 18 mai la grève a rassemblé des milliers de salariés, des bureaux fermés, d’autres en grève à plus de 80 % …

fichier pdf Appel CGT et FO COVEA à la grève du 9 mai 2017

fichier pdf Lettre ouverte des syndicats CGT et FO du 11 mai 2017 à Thierry Derez

Les conditions de travail dégradées par des restructurations permanentes et des effectifs insuffisants provoquent la colère des salariés. La dénonciation des accords collectifs qui va produire rapidement ses effets, la perspective d’un statut commun en baisse conduira à aggraver encore ces conditions de travail et à des baisses de rémunération.

Ce n’est pas admissible. Nous ne lâcherons pas et restons mobilisés pour :

  • Le rétablissement des accords dénoncés et donc l’annulation des dénonciations,
  • Un statut commun basé sur le principe de faveur : ce sont les dispositions les plus favorables aux salariés qui s’appliquent,
  • Une négociation sereine, menée sans pression ni urgence dans le respect des principes de sincérité et de loyauté.
  • Le paiement des heures de grève

 

Tous en grève le 8 juin 2017

Rassemblement à LEVALLOIS à 9 Heures

(148 RUE ANATOLE France – 92300   LEVALLOIS PERRET)

 

Le 8 juin, à l’issue du rassemblement les syndicats se réuniront pour décider, en fonction des réponses le Direction, la suite à proposer aux salariés. D’ores et déjà les syndicats CGT et FO ont décidé de se présenter le lendemain, 9 juin 2017, à Nantes pour demander à prendre la parole lors de l’assemblée générale  des sociétaires qui se tiendra avec Thierry Derez.

Signez massivement la pétition présentée par les syndicats CGT et FO 

Tract commun FO CGT COVEA Greve 8 juin

Lire la suite en cliquant sur l’image … ou sur ce lien fichier pdf Tract Commun FO & CGT COVEA Grève 8 juin 2017

Georges DE OLIVEIRA
Secrétaire Section Fédérale des Assurances
FEC-FO

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

 

Publié dans Entreprises, Fidelia, GMF, MAAF, MMA | 1 Commentaire »

A la GMF, FO et CGT maintiennent l’action sur les revendications

Posté par foassurances le 6 avril 2012

GMF, après la grève du 12 mars, face aux manœuvres de la Direction, FO et CGT maintiennent l’action sur les revendications

Retour à l'accueil  Les syndicats FO et CGT restent unis sur des revendications précises

  • Pas d’organisations dérogatoires lorsqu’il y a des pics d’activité,
  • Des embauches en CDI à temps complet,
  • Arrêt du tout téléphone et du zapping,
  • Quatre demi-journées de gestion par semaine,
  • Arrêt du flicage via l’outil SILVA.

Après la grève du 12 mars suivie très massivement, après le blocage des centres de gestion, les syndicats CGT et FO ont été reçus le 16 mars 2012 sur ces revendications par la Direction.

La délégation a soutenu les revendications et pris appui sur les les conclusions de l’expertise votée par les élus CHSCT de Saran sur la mise en place de l’outil SILVA. Ils ont exigé le retrait de cet outil de flicage, dont les conséquences potentielles sur la santé morale et physique des salariés sont démontrées.

Après avoir écouté la délégation,la Direction n’a proposé que les 8 embauches annoncées à la réunion du Comité d’Entreprise de janvier (5 en IRD et 3 aux Moyens Généraux) et pour tout le reste a renvoyé aux chantiers de réflexion qui vont être mis en place dans les centres de gestion.

Les syndicats FO et CGT de la GMF disent qu’ils ne connaissent que trop ces chantiers de réflexion dont les conclusions sont déterminées d’avance et qui ne servent qu’à donner l’illusion qu’ils sont impliqués dans les choix d’organisation. Ils ne sont pas dupes !

Les syndicats FO et CGT maintiennent les revendications et ont décidé de réunir des assemblées des salariés dans les centres de gestion où nous proposons de réaffirmer les revendications jusqu’à satisfaction en précisant le nombre d’embauches nécessaire en CDI.

Jean-Simon Bitter
Secrétaire de la section fédérale

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Entreprises, GMF, JEC | 1 Commentaire »

GMF, grève le 12 mars à l’appel de FO et CGT

Posté par foassurances le 14 mars 2012

GMF, succès de la grève appelée par FO et CGT,  la Direction doit répondre positivement aux revendications

Retour à l'accueil   La section fédérale des assurances de la FEC-FO apporte son total soutien aux salariés de la GMF et aux syndicats CGT et FO qui ont appelé les salariés des centres de gestion à faire grève le 12 mars 2012 de 8 heures 30 à 12 heures.

C’est la dégradation des conditions de travail, l’exigence du tout téléphone, des systèmes de contrôle individuel et la politique systématique de sous-effectifs qui provoquent la colère des salariés.

Les syndicats FO et CGT sont unis sur des revendications précises (lire le tract):

  • Pas d’organisations dérogatoires lorsqu’il y a des pics d’activité,
  • Des embauches en CDI à temps complet,
  • Arrêt du tout téléphone et du zapping,
  • Quatre demi-journées de gestion par semaine,
  • Arrêt du flicage via l’outil SILVA.

Cette grève a été suivie très massivement à plus de 70 %. Les centres de gestion ont été bloqués. Cette grève a reçu des témoignages de sympathie de l’ensemble des salariés de la GMF et aussi de Téléasurance et de Fidelia.

Les syndicats CGT et FO seront reçus le 16 mars 2012 sur ces revendications.

La Direction de la GMF doit répondre positivement à ces revendications.

Jean-Simon Bitter
Secrétaire de la section fédérale

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans GMF, JEC | 1 Commentaire »

Plus que jamais les revendications d’augmentations générales de salaires sont à l’ordre du jour !

Posté par foassurances le 1 juin 2011

Plus que jamais les revendications d’augmentations générales de salaires sont à l’ordre du jour

Pour tous employés et cadres

Retour à l'accueil newgif001.gif L’année 2011 a déjà fait l’objet d’une importante mobilisation à la MAAF et à la MAIF.

Chez AXA les syndicats CFDT et CGC ont signé un accord qui prolonge les mesures d’individualisation et limite la progression des salaires bien en dessous de la hausse des prix. Cet accord a provoqué la colère des salariés.

Notre syndicat FO a proposé une rencontre aux syndicats non signataires  CFTC, CGT et UNSA qui ont voulu exercer leur droit d’opposition à cet accord qui a été signé par deux syndicats qui, à eux deux, sont minoritaires au sein d’AXA. Mais la loi du 20 août interdit de comptabiliser les salariés qui ont voté pour notre syndicat FO ou pour la CFTC parce qu’ils n’ont pas la représentativité. Cette loi anti-démocratique exclu du décompte près de 19 % des votants et permet la signature d’un accord minoritaire.

Pour FO la lutte doit se mener pour la réouverture des négociations sur les salaires.

La Direction d’AXA refuse la négociation en se couvrant derrière la loi du 20 août qu’elle utilise pour tenter (vainement !) de marginaliser le syndicat FO.

Mais pendant que les salaires sont gelés et individualisés, que les salariés vivent une dégradation de leurs conditions de travail et que la course aux objectifs provoque la souffrance au travail, les dirigeants s’accordent des rémunérations scandaleuses.

C’est ainsi que le salaire fixe (car il a aussi du variable) du PDG d’AXA est passé de 600.000 € à 950.000 €, soit une progression de 58 %) ! Une façon étonnante de valoriser la performance.

Quant au PDG de Generali SPA, il a été débarqué après à peine un an d’ancienneté avec un chèque de compensation de 20,65 millions d’euros !

Plus que jamais les revendications d’augmentations générales de salaires sont à l’ordre du jour.
Rappelons celles fixées le 4 mai 2011 :

Le Retour aux négociations des salaires réels et minima dans les branches :

  • Augmentation générale des salaires de 5 % avec un minimum annuel de 1500 €
  • Pour les commerciaux un fixe non amortissable de 1800 € par mois, un commissionnement au premier euro de production, le remboursement des frais professionnels sur la base frais réels.
  • Le retour aux primes de technicité mensuelles.
  • Relèvement des grilles de salaires minima de toutes les Conventions Collectives.
  • Maintien, retour ou rétablissement des grilles indiciaires de salaires et de l’avancement automatique à l’ancienneté et rétablissement de la prime d’ancienneté de 1% par an.

Ces revendications définies au niveau de la branche sont bien sûr formulées de façon adaptée dans les entreprises.

Nous avons obtenu à la GMF un accord salarial que nous avons signé  parce qu’il répond à une de nos revendications les plus importantes : le retour aux augmentations générales pour tous employés et cadres sans discrimination. Contrairement à la plupart des accords que nous ne signons pas, il ne comporte aucun plafond mais au contraire un minimum de 600 euros. Il ne comporte aucune mesure d’individualisation. Il ne répond pas à l’ensemble de nos revendications mais il garanti le rattrapage en augmentation générale si la hausse des prix est supérieure aux augmentations générales prévues dans l’accord.

Nous avons signé cet accord qui est certes, comme tous les accords, un compromis mais un compromis qui garanti les salariés contre les conséquences de la hausse des prix.

En revanche nous refuserons de cautionner les accords qui baissent le pouvoir d’achat et livrent les salariés aux effets désastreux de l’individualisation des salaires et de la soumission aux objectifs.

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans AXA, Entreprises, GENERALI, GMF, JEC, MAAF, MAIF | 1 Commentaire »

Grève à Fidélia : FO s’insurge contre le blocage de la situation par la Direction

Posté par foassurances le 2 avril 2010

 Grève à Fidélia : FO s’insurge contre le blocage de la situation par la Direction

Retour à l'accueil  Nos camarades Sylvie Abrial, déléguée syndicale central FO à la GMF et  Jean Pénigaud, délégué syndical central à la MAAF, ont chacun écrit ce jour, 2 avril 2010, à Monsieur Thierry Derez, Président Directeur Général de la GMF et de la MAAF dans les termes ci-dessous.

La section fédérale des assurances de la FEC-FO s’associe à ces démarches pour que soit débloquée la situation en faveur de la satisfaction des revendications légitimes des salariés et des syndicats de Fidélia. Rien ne permet de justifier le rejet des revendications. La Direction de Fidelia doit répondre positivement.

Jean-Simon Bitter
Secrétaire fédéral

Lettres à Thierry Derez postées le 2 avril 2010 :

Monsieur le Président Directeur Général,

Depuis le 29 mars 2010, nos collègues de FIDELIA sont en grève.

Je me fais l’écho du soutien des salariés de G.M.F Assurances et de notre syndicat FORCE OUVRIÈRE à leur cause.

Leur revendication est la suivante :

Une augmentation générale de 100 € brut/mois en deux fois (au 1er janvier et au 1er juin) en intégrant à ce budget le montant consacré à la prime exceptionnelle.

Les assemblées générales de Personnel réunies par les organisations syndicales ont jugé les propositions de la direction de FIDELIA inacceptables au regard de l’année 2009, année d’explosion du chiffre d’affaires, de l’augmentation du bénéfice et du passage dans le trio de tête des sociétés d’assistance.

Aussi, la position de la direction de FIDELIA démontre son mépris envers les salariés et leurs représentants.

Les 333 Millions du chiffre d’affaires, qui va encore progresser cette année, du fait de la renégociation à la hausse des primes des clients permettent à la direction de FIDELIA de donner entière satisfaction à leur revendication.

La direction de FIDELIA leur oppose la solidarité de la rigueur salariale pratiquée au sein de la SGAM COVEA, cette logique consiste à ignorer la spécificité des entreprises de celle-ci, surtout lorsque FIDELIA augmente de façon très significative, son bénéfice par rapport à l’année 2008.

A la lumière de ce dernier élément, les salariés ne peuvent pas accepter une harmonisation salariale par le bas !

Ils refusent de brader leur pouvoir d’achat au nom d’une solidarité qui n’est, en fait, qu’un choix politique pour accroître la productivité.

Par conséquent, je vous demande de bien vouloir intercéder auprès de la direction de FIDELIA, afin que celle-ci établisse une vraie négociation avec notre organisation syndicale et les trois autres organisations afin d’aboutir à un accord acceptable et respectueux de tous.

Dans l’attente de votre geste qui ne peut être que positif envers les salariés.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président Directeur Général, l’expression de mes respectueuses salutations.

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

 

Publié dans Fidelia, GMF, MAAF | 1 Commentaire »

Fidelia en grève dans l’unité

Posté par foassurances le 1 avril 2010

Fidelia en grève dans l’unité

Retour à l'accueil  La Section Fédérale des Assurances de la Fédération des Employés et Cadres FORCE OUVRIÈRE apporte tout son soutien aux salariés de Fidélia, en grève dans l’unité avec leurs syndicats (FO, CGT, CFDT, CFE-CGC) depuis lundi 30 Mars, sur leur revendication salariale d’une augmentation de 100 euros par mois pour tous.

Le mouvement, très bien suivi sur les sites de Saint-Cloud et de Tours, est aujourd’hui encore reconduit suite au vote de l’assemblée générale des grévistes.

La direction de Fidélia a reçu les organisations syndicales mais déclare de pas pouvoir négocier du fait d’un blocage de COVEA.

FO interviendra auprès de la Direction de COVEA pour protester contre tout blocage qui serait scandaleux s’il est réel.

La section fédérale appelle la direction de Fidélia à reconsidérer sa position et à donner suite aux légitimes  revendications des salariés.

Rappelons que ceux ci ont vu leurs conditions de travail se dégrader considérablement du fait de l’augmentation du C.A de plus de 60% en 2009 avec l’arrivée de nouveaux contrats.

Paris le 1/04/2010

Jérôme Nouvellon
Jean-Simon Bitter

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Fidelia, GMF, MAAF | 1 Commentaire »

Tous en grève le 19 mars !

Posté par foassurances le 13 mars 2009

Force Ouvrière 19 mars
Retour à l'accueil
  Communiqué de la section fédérale des assurances de la FEC – FO

 

TOUS EN GREVE LE 19 MARS 2009

 

  • Aucun licenciement

  • Maintien de tous les sites et de toutes les activités et de tous les emplois sur ces sites

  • Arrêts des suppressions d’emploi de prestataires, embauche en CDI de tous les contrats précaires

  • Augmentation générale de 200 euros pour tous.

La section fédérale des assurances appelle les syndicats et salariés à maintenir partout leurs revendications jusqu’à satisfaction.

Rappelons-nous les profits fantastiques qu’ont réalisés les multinationales dans les années 2005, 2006, 2007 et 2008. Que sont-ils devenus ? Quel rôle cette course aux profits a-t-elle joué dans la crise actuelle ? En tout cas pour les salariés, cela se traduit, dans tous les secteurs de la profession, assurances, compagnies et mutuelles, assistances, courtages et agences, par des conditions de travail devenues insupportables, par le blocage des salaires ou leur maintien bien en dessous de la hausse réelle des prix, par les suppressions d’emplois.

Partout il y a individualisation des rémunérations, instauration d’objectifs et contrôle des rendements. Chaque jour il y a des licenciements, le motif « insuffisance professionnelle » totalement arbitraire est souvent utilisé. Partout la pression sur les salariés s’est accrue.

De grands groupes pratiquent une politique de réduction des effectifs en imposant des transferts massifs d’activité ; dans certains cas, comme AXA, il s’agit surtout d’une délocalisation au Maroc, chez Generali et AGF il s’agit surtout de transferts internes. Dans le courtage, il s’agit aussi de licenciements collectifs.

Dans tous les cas le résultat est le même : les salariés perdent leur travail et vivent l’enfer de la précarité. Des milliers de prestataires, d’intérimaires et de CDD sont les premières victimes de la réduction des effectifs.

Voilà ce qui provoque la colère des salariés. Et dans beaucoup d’entreprises la mobilisation des salariés et de leurs organisations syndicales est engagée pour revendiquer les maintiens des activités, l’arrêt des licenciements, les augmentations générales des salaires.

A la MACIF, une pétition CGT et FO pour l’augmentation générale des salaires (10 % avec un minimum de 300 €) a recueilli des milliers de signatures, les MACITEL ont engagé des débrayages sur leurs revendications.

Chez AVIVA, tous les syndicats réclament ensemble une augmentation générale des salaires (3 % avec un minimum mensuel de 100 €).

Chez AXA, les salariés de Wilson ont débrayé avec les syndicats FO et CGT pour le maintien des activités, contre la délocalisation au Maroc, les salariés du site de Montauban réclament le maintien de leur site et de tous les emplois.

À la GMF, les délégués FO et CGT se sont réunis en conférence pour formuler leurs revendications communes, notamment le maintien du statut et d’un emploi sur son site de travail pour chaque salarié,et, en terme de pouvoir d’achat, 3.5 % au 1er janvier 2009 et Le maintien d’un écart positif de 0.7 par rapport à l’inflation constatée en fin d’année,

A Téléassurances, les salariés avec tous les syndicats ont décidé des débrayages reconductibles pour l’augmentation générale des salaires (700 € de plancher, 1500 € de prime exceptionnelle, reconduction de la prime d’ancienneté de 1% par an).

La section fédérale des assurances soutient ces mobilisations qui regroupent salariés et syndicats sur des revendications formulées avec précision. La section fédérale soutient tout particulièrement la mobilisation des travailleurs et syndicats des filiales d’assurances et de toutes les entreprises de Martinique, Guadeloupe, Guyane et de la Réunion dans le cadre de la grève générale pour 200 euros. Elle salue les résultats obtenus qui sont un point d’appui pour tous les salariés.

La section fédérale appelle tous les salariés des assurances, de l’assistance, du courtage et des agences à la grève le 19 mars 2009 sur les revendications suivantes :

  • Aucun licenciement

  • Maintien de tous les sites et de toutes les activités et de tous les emplois sur ces sites

  • Arrêts des suppressions d’emploi de prestataires, embauche en CDI de tous les contrats précaires

  • Augmentation générale de 200 euros pour tous.


La section fédérale des assurances appelle les syndicats et salariés à maintenir partout leurs revendications jusqu’à satisfaction.

Tous en grève le 19 mars 2009

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Allianz, AVIVA, AXA, GENERALI, GMF, JEC, MACIF | 1 Commentaire »

Les revendications demeurent jusqu’à satisfaction

Posté par foassurances le 13 février 2009

Retour à l'accueil  Dans la préparation de la grève et des manifestations du 29 janvier, la section fédérale des assurances de la FEC-FO avaient signalé que les appels, souvent intersyndicaux, portaient sur des revendications précises et notamment sur l’augmentation générale des salaires, le maintien des sites de travail, de toutes les activités et de tous les emplois sur ces sites (GMF, MACIF, AVIVA, AXA, GENERALI …). Ces appels correspondent à des mobilisations dans plusieurs entreprises des assurances qui se poursuivent aujourd’hui.

Les directions des entreprises d’assurances feraient bien de réfléchir au succès considérable de la grève dans notre profession et à la puissance des manifestations auxquelles participaient de nombreux collègues. Les revendications qui ont été mises en avant ne seront pas retirées tant qu’elles ne seront pas satisfaites.

Ainsi chez AVIVA notre section FO maintient les revendications d’augmentation générale de 3 % pour tous avec un minimum de 100€. Chez AXA sur le site de Montauban la revendication de maintien du site et de tous les emplois sur le site demeure. Chez GENERALI la section FO propose une pétition commune pour l’augmentation générale des salaires, le maintien de tous les sites de travail, de toutes les activités et de tous les emplois, la transformation des contrats précaires en CDI. A la GMF les délégués FO et CGT ont tenu une conférence sur ces mêmes revendications pour l’emploi et pour une augmentation générale des salaires de 3,5 % au 1er janvier 2009 avec un plancher mensuel de 100 euros et la garantie d’un écart positif de 0,7 % avec l’inflation et une prime forfaitaire de 1500 €.

Chez AXA sur le site Wilson les salariés sont profondément mobilisés pour le retrait du projet de délocalisation et le maintien des activités sur le site. Notre syndicat FO dans l’unité avec la CGT appelle à un débrayage le 5 mars.

Ce même 5 mars les travailleurs et syndicats de la Réunion seront en grève sur les revendications qui mobilisent tous les salariés et syndicats de Guadeloupe et de Martinique et notamment pour une augmentation générale de 200 €.

La section fédérale des assurances leur apporte son total soutien comme elle soutient toutes les mobilisations pour les revendications des salariés. Elle appelle les syndicats FO de l’assurance à préparer sans attendre la grève interprofessionnelle du 19 mars.

Jean-Simon Bitter
Secrétaire de la section fédérale

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans AVIVA, AXA, Entreprises, GENERALI, GMF, JEC, MACIF | 1 Commentaire »

12
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus