Résultats de votre recherche

SAUVONS LA SÉCURITÉ SOCIALE : DISONS NON AU PACTE DE RESPONSABILITÉ !

Posté par foassurances le 14 mars 2014

SAUVONS LA SÉCURITÉ SOCIALE : DISONS NON AU PACTE DE RESPONSABILITÉ ! 

UN PACTE CONTRE LES SALARIES , suite …

Retour à l'accueil newgif001.gif La Section Fédérale des Assurances de la FEC-FO est consciente du danger de mort que fait peser la « Pacte de Responsabilité », annoncé par le président de la République et salué par le patronat, sur la Sécurité sociale de 1945.

La Section fédérale se félicite des nombreux appels communs qui tous dénoncent le « Pacte de Responsabilité » et les divers plans d’austérité qui touchent les salariés dans les entreprises du secteur de l’Assurance (restructurations, licenciements, pas ou peu d’augmentation de salaire…).

Vous trouverez, ci-dessous, les premiers appels dans les entreprises ( Aviva, Generali, MACIF, MAIF, MAAF …) déjà reçus par la section fédérale ainsi que l’appel fédéral FO et CGT.

Georges DE OLIVEIRA
Secrétaire Section Fédérale des Assurances
FEC-FO

fichier pdf Appel commun FSPBA-CGT & FEC-FO au 18 mars 2014

fichier pdf Appel commun CGT & FO Aviva au 18 mars

fichier pdf Appel FO et CGT Generali à la grève le 18 mars

 fichier pdf Appel commun FO & CGT au 18 mars 14 MAIF Niort

fichier pdf Appel commun FO & CGT au 18 mars 14 MAIF hors Niort

fichier pdf Tract Commun FO & CGT au 18 mars 14 MAAF

fichier pdf Apppel FO & CGT au 18 mars 14 MACIF

 

Partout, continuons la préparation de la grève

et des manifestations du 18 mars 2014 !

 

FO contre le Pacte 18 mars 2014

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

 

Publié dans AVIVA, Communiqués SF, Entreprises, GENERALI, MAAF, MACIF, MAIF | 1 Commentaire »

JEC Février : DES FAITS, RIEN QUE DES FAITS …

Posté par foassurances le 14 février 2012

DES FAITS, RIEN QUE DES FAITS …

Retour à l'accueil   Notre fédération, la FEC-FO, a tenu une conférence de presse pour dénoncer les anomalies constatées dans le décompte des voix dans le secteur des assurances, condamner le chèque syndical chez AXA et soutenir nos revendications dans le secteur.

La conférence a été ouverte par Serge Legagnoa, secrétaire Général de la FEC-FO, Philippe Gensse, délégué syndical central FO chez AXA,  Georges de Oliveira, permanent FO assurances, et Jean-Simon Bitter représentaient la section fédérale.

Le secrétaire de la section fédérale des assurances a fait la présentation des faits et des revendications.

La rénovation du dialogue social dans l’assurance, une conception malsaine.

Dans l’assurance un accord « portant rénovation du dialogue social dans l’assurance » a été signé le 3 janvier 2011 entre la FFSA et le GEMA coté patronal et la CFDT, la CFE-CGC et la CGT côté syndical. Il prévoit la création d’une association et le versement par les entreprises d’une contribution de 5 euros par salarié. La somme collectée soit, pour environ 135 700 salariés, 678 500 euros,  est ensuite répartie au profit des fédérations syndicales en fonction des résultats électoraux. Puisqu’un salarié sur deux ne vote pas en moyenne dans la profession ce système a pour effet que le vote d’un salarié revient au versement de 10 €.

10 € par voix, c’est une conception malsaine qui se rapproche de celle du chèque syndical chez AXA, une monétisation des élections est une atteinte à un principe d’indépendance : l’adhésion et la cotisation d’un salarié à une organisation syndicale doivent être librement choisies et ne peuvent être financées par l’employeur.

Des anomalies signalées et non corrigées

Lors de la négociation et au moment de la signature de l’accord du 3 janvier 2011, il était joint un tableau créditant notre organisation de 10,8 % des voix constatées à  fin novembre 2010. Après la signature, un nouveau tableau était transmis par la FFSA comptabilisant les voix à fin décembre 2010.

En un mois, sans élection, notre organisation passerait de 10,8 % à 9,6 % et perdrait 566 voix !

Dans le même temps la CFDT gagnerait 1034 vois et la CFE-CGC 1392 voix ! Comment est-ce possible ? Il y a peut-être des retards de saisie mais nous avons constaté que dans les élections les plus importantes de 2010 notre syndicat a nettement progressé. Alors mystère !

Nous avons demandé à la FFSA de nous permettre de vérifier. C’est en effet la FFSA qui enregistre les résultats. Nous nous sommes présenté les 15 et 22 avril 2011. La FFSA nous a indiqué que les résultats étaient enregistrés dans des feuilles Excel, une pour les résultats arrêtés fin novembre 2010 et une pour les résultats arrêtés fin décembre 2010. Dans ces feuilles il y a une ligne par établissement et par collège. Mais on ne nous a donné qu’une extraction de ces feuilles avec seulement les établissements où FO avait des candidats. Cela a permis de vérifier d’où venaient les écarts pour notre syndicat mais pas d’où venait la progression mystérieuse d’autres syndicats.

Nous avons constaté que des entreprises avaient été retirées du périmètre : les sociétés d’assistance et des sociétés connexes comme l’IFPass. Mais il y avait surtout des anomalies de saisie, par exemple : aucune ligne pour MACIF Centre Ouest Atlantique non cadres où nous avions des candidats, aucune ligne pour APRIA RSA Ajaccio où nous avions des candidats, aucune ligne pour les établissements de GROUPAMA où nous présentions des listes communes, aucune ligne pour GFA Caraïbes où nous avons une présence FO importante, aucune ligne pour les non cadres d’AVIVA Vie ni du GIE AVIVA ou là aussi nous avions des candidats …. Cela représente des centaines de voix.

Nous avons signalé ces erreurs à la FFSA et réclamé la mise en place d’une méthode incontestable de validation des résultats. Les anomalies n’ont pas été corrigées et cette méthode de validation n’est pas mise en place même à l’état de projet. Pourtant les résultats ont été publiés et exploités pour discréditer notre syndicat FO et annoncer qu’il était en voie de perdre sa représentativité. C’est contraire aux faits. Nous avons demandé à un huissier de justice de constater les anomalies dans les feuilles Excel.

Nous sommes en 2012, il faut reconnaitre que les résultats ne sont pas fiables et abandonner ce système malsain et revenir au système antérieur.

Quant aux 5 euros par salarié, notre syndicat FO réclame qu’ils soient versés au régime professionnel de prévoyance ce qui correspond à ce que la FFSA et la GEMA estiment nécessaire pour son équilibre. La FFSA et la GEMA devront alors renoncer à leur volonté de créer une cotisation salariale de 0,1 %.

Le chèque syndical, un dispositif tourné contre l’indépendance syndicale et contre les salariés

Le chèque syndical (ou bon de financement) est une lettre que reçoit chaque salarié d’AXA en bas de laquelle figure un « chèque » détachable d’une valeur nominale de 44,30 € pour les non cadres et de 52,80 € pour les cadres. Chaque salarié peut le remettre à un syndicat qui encaisse alors la somme correspondante auprès d’AXA. Notre syndicat FO a toujours refusé d’encaisser ce chèque syndical.

Ce dispositif est directement dirigé contre l’adhésion syndicale puisque le chèque s’apparente à une cotisation qui, en l’occurrence, est payée par l’employeur. C’est contraire à l’indépendance syndicale. Et comment un syndicat pourrait-il défendre les intérêts des salariés s’il n’est pas indépendant ?

Le chèque syndical n’est pas numéroté et il ne porte aucun nom, ce qui permet toutes les manipulations (chèques échangés contre un bon repas ou des facilités commerciales, chèque en double au bénéfice d’un syndicat, chèques achetés à une valeur inférieure à leur valeur nominale …).

Jamais FO n’a accepté ce dispositif. A sa création, il y a plus de 10 ans, FO était exclu des syndicats bénéficiaires parce qu’il n’était pas signataire. Mais la cour de cassation a rendu des arrêts qui ont  eu pour effet de rendre FO « éligible » au chèque syndical ce qui mettait fin à une discrimination. Mais nous avons continué à refuser d’encaisser le chèque. Pourtant les salariés tiennent à nous le donner pour marquer leur soutien à notre syndicat FO dont ils saluent l’indépendance et la combativité pour défendre leurs intérêts.

Il n’a pas toujours été fait mention objectivement, dans la presse, du refus de notre syndicat d’encaisser ce chèque. C’est pourquoi nous avons voulu en faire la démonstration publique ce 9 février 2012 en présentant aux journalistes des centaines de chèques que nous avons publiquement détruits.

La preuve que ce chèque syndical détourne les syndicats qui l’acceptent de leur mission de défense des intérêts des salariés est dans une disposition de l’accord qui régit le chèque syndical. Il y est écrit que sa valeur nominale sera augmentée chaque année du niveau de l’inflation. Les salariés aimeraient que leur salaire de base soit, comme le chèque syndical, au moins indexé sur l’inflation. Des syndicats qui encaissent le chèque syndical signent des accords salariaux avec des augmentations générales bien inférieures à l’inflation.

Depuis 2006, la valeur nominale du chèque syndical a progressé de 8,3 % comme l’inflation alors que les augmentations générales ont été nettement inférieures puisqu’elles n’ont progressé que de 6,7 % pour les non cadres.

FO demande qu’on en finisse avec le dispositif du chèque syndical et que sa valeur, environ un million d’euros, soit directement versée, comme salaire, aux salariés.

FO revendique que les augmentations générales de salaires soient fixées au moins au niveau de l’augmentation du coût de la vie pour toutes les catégories cadres et non cadres.

La monétisation des élections est tournée contre les garanties des salariés.

La Loi du 20 août 2008 et l’accord du 3 janvier 2011 conduit un de ses signataires, la CFDT, à réclamer la modification du périmètre des conventions collectives.

Il y a dans le secteur de l’assurance quatre branches bien distinctes, celle de l’assurance proprement dite, celle de l’assistance, celle du courtage et celle des agences générales chacune munie d’une ou plusieurs conventions collectives.

Dans l’assurance proprement dite, il y a quatre conventions collectives, celle des employés et cadres sédentaires, celle des producteurs salariés de base et celle des échelons intermédiaires qui sont des commerciaux salariés non sédentaires, et enfin celle des inspecteurs qui sont appelés régulièrement à se déplacer sur le terrain.

  • FO réclame le respect des conventions collectives et de leurs périmètres.

 

  • FO réclame le retour aux droits collectifs, le retour aux augmentations générales pour tous, cadres et non cadres d’un montant au moins égal à l’augmentation réelle du coût de la vie, le rétablissement de la prime d’ancienneté (saluons le combat de FO à la MAIF qui a appelé à la grève pour la défense des droits collectifs et qui lutte pour le maintien de l’avancement automatique à l’ancienneté).


  • FO revendique l’arrêt des suppressions d’emplois, le maintien en poste de tous les salariés qu’ils soient CDI, CDD, intérimaires ou prestataires.

 

Jean-Simon Bitter
Secrétaire de la section fédérale.

Liens vers les articles de presse sur la conférence 

Vidéo News Assurances
Image de prévisualisation YouTube

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

Conférence nationale d’alerte le 4 mai 2010 à Paris

Posté par foassurances le 22 mars 2010

A l’appel de la section fédérale des assurances de la FEC-FO

Conférence nationale d’alerte

4 mai 2010 à la Bourse du Travail à Paris

Retour à l'accueil Dans toute la profession, les salariés subissent une flexibilité du travail et une individualisation de leurs droits qui se traduisent par des réductions d’effectifs, des fermetures de sites, des mesures de contrôles du rendement, des objectifs individuels ou collectifs et la précarité des contrats de travail. Les restructurations se succèdent, aggravant cette situation et conduisant à la souffrance des salariés.

Au nom de l’industrialisation de l’assurance, des métiers sont liquidés, les plateformes de service se généralisent avec des méthodes inhumaines et humiliantes de contrôle.

Ces restructurations touchent tous les secteurs de l’assurance, de l’assistance et du courtage.

A la MAIF cela s’appelle SDO, à la GMF Contribution Individuelle et SILVA, chez AVIVA Quantum, à la MACIF Entreprendre 2015, à la MAAF Challenger Attitude, à la CNP PROGM, chez Generali Ambition Generali, chez AXA Ambition 2012 (Tasmani et Géronimo), chez Allianz Ambition 2011. Chez AON, où les plans de délocalisation et de suppression d’emplois se succèdent, cela s’appelle LEAD 2010. Dans l’assistance, où le travail est assuré 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Pour les commerciaux salariés qui subissent plus que d’autres la précarité, le temps de travail ne cesse d’augmenter et les salaires sont de plus en plus soumis aux objectifs.

Partout ce sont les mêmes restructurations qui s’accélèrent au mépris des droits des salariés.

Avec les salariés, le syndicat FO revendique, dans les entreprises et dans les branches, la fin de l’individualisation et le retour aux droits collectifs, des embauches en CDI, le maintien des sites et le rétablissement d’augmentations générales des salaires.

Dans plusieurs entreprises, cette lutte se mène dans l’unité intersyndicale, ce qui correspond au souhait des salariés. Mais nous assistons aujourd’hui, bien trop souvent, à des divisions intersyndicales sans précédent qui sont gravement préjudiciables aux intérêts des salariés.

Prenons un exemple chez AXA :

Les salariés d’AXA du site de Montauban luttent depuis des mois avec leurs syndicats pour le maintien de leur site. Ils ont bénéficié du soutien uni des syndicats présents sur leur site FO et CGT (et même pendant un temps CFDT). A l’échelon national, les salariés d’AXA ont exprimé leur soutien et une pétition intersyndicale réclamant le maintien du site de Montauban, le maintien de tous les emplois et l’apport de nouvelles activités a recueilli plus de 3000 signatures.

Une expertise réclamée par le CCE a relevé que la Direction d’AXA n’a même pas examiné la faisabilité de la contre proposition soutenue par les salariés et les syndicats : le maintien du site avec l’apport de nouvelles activités.

Alors que la cause des salariés trouvait un point d’appui pour aboutir, les divisions intersyndicales ont pris une tournure sans précédent. Contre toute logique, le CCE a rendu un avis qui a permis à la Direction d’annoncer qu’elle entamait les mesures opérationnelles de fermeture de site.
Et la CFDT a diffusé un tract annonçant qu’il fallait se résoudre à négocier les mesures d’accompagnement pour les salariés de Montauban mais que le syndicat FO (qui a obtenu 75 % des voix aux élections sur le site, mais 9,81 % sur l’ensemble) et CFCT (qui a obtenu 9,5 % sur l’ensemble) n’auraient pas la possibilité légale de participer à la négociation.

C’est la loi du 20 août 2008 [1] qui permet d’exclure de la négociation un syndicat même si les salariés l’ont choisi pour soutenir leurs revendications. Et ceci conduit à des manœuvres de division, à une exacerbation de la concurrence entre syndicats et à l’abandon des intérêts des salariés comme c’est en l’occurrence le cas.

Ceci permet au patronat de poursuivre ses plans contraires aux intérêts des salariés.

C’est ainsi que le groupe AXA veut accélérer le rythme des délocalisations et que son PDG, Henri de Castries, veut continuer à réduire les charges de personnel en France et dans les grands pays européens en améliorant la productivité et en introduisant des formes d’organisation plus flexibles, plus réactives.

Pourraient-ils continuer dans cette voie si les intérêts des salariés n’étaient pas abandonnés au profit d’intérêts partisans qui soumettent finalement les syndicats qui s’engagent dans cette voie à accompagner les projets patronaux ?

Notre syndicat FO ne peut se résoudre à cette situation, ni chez AXA où la lutte contre la fermeture du site se poursuit, ni dans l’ensemble des secteurs de la profession où les mêmes questions se posent.

C’est la raison pour laquelle, la section fédérale des assurances de la FEC-FO a décidé de proposer

Une rencontre nationale de délégués de tous les secteurs de la profession

qui se tiendra le 4 mai 2010 à la Bourse du Travail

3 rue du Château d’eau Paris 10e
salle Ambroise Croizat

à laquelle elle invite toutes les fédérations syndicales.

La section fédérale des assurances de la FEC-FO propose, lors de cette rencontre, de discuter des revendications et des moyens de les faire aboutir.

  • Arrêt des délocalisations et des suppressions d’emplois
  • Arrêt des externalisations
  • Maintien des sites de travail et des emplois sur les sites
  • Des embauches en CDI à temps plein sans discrimination
  • Suppression des objectifs et de toutes les mesures d’invidualisation
  • Augmentation générale des salaires de 5 % avec un minimum annuel de 1500 €

[1] Cette loi anti-démocratique a créé la possibilité d’écarter de la négociation des syndicats qui n’obtiennent pas 10 %

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Entreprises | 1 Commentaire »

AVIVA : Assemblée Générale dans l’unité pour le maintien de tous les emplois

Posté par foassurances le 10 décembre 2009

Succès de l’AG commune pour le maintien des activités sur les sites et le maintien de tous les emplois à AVIVA.

Retour à l'accueil  Nous publions ci-dessous la déclaration prononcée par notre représentant FO au sein d’AVIVA  lors de l’Assemblée Générale du 10 décembre 2009, qui a réuni plusieurs centaines de salariés, à l’appel des syndicats FO, CGT, CFDT, CFE-CGC, CFTC et UNSA (voir l’appel : AVIVA : Assemblée Générale dans l'unité pour le maintien de tous les emplois  dans AVIVA pdf Appel AG AVIVA ) pour revendiquer :

  • La garantie du maintien des activités sur les sites
  • La garantie du maintien de tous les emplois !

La section fédérale des assurances de la FEC-FO soutient l’action unie des 6 syndicats et des salariés. Nous nous félicitons de l’unité réalisée sur des revendications vitales pour les salariés. Cette unité devrait servir d’exemple partout.

L’Assemblée générale a été un succès. Elle a décidée la pétition que vous pouvez télécharger ( voir la pétition : pdf dans Entreprises Pétition AVIVA )

Notre syndicat FO, dont nous publions ci-dessous la déclaration, met tout en oeuvre, dans l’unité,  pour l’obtention des garanties réclamées.

Jean-Simon Bitter
Secrétaire de la section fédérale

Déclaration FO du 10 décembre 2009 :

L’AG était devenue indispensable, nous nous félicitons de sa tenue.

Les projets d’organisation européens sont déjà à l’œuvre en France depuis le mois de juin : la direction a mis en place une organisation matricielle qui lui permet de réorganiser en permanence.

Les suppressions d’emploi sont une constante depuis maintenant une dizaine d’année dans le groupe Aviva, aussi bien en GB qu’en France : c’est environ 20% des emplois qui ont été détruits par la multinationale !

Aujourd’hui en France chacun constate que « Twice the value » peut se traduire par « Half the jobs » pour les salariés : les départs non remplacés, le maintien des CDD, des stagiaires, tout est bon pour réduire l’emploi !

  • Nous demandons le maintien des activités sur les sites et de tous les emplois : le recrutement des CDD en CDI, le remplacement de chaque départ, l’abandon des projets d’externalisation !

Nous vous appelons à signer massivement la pétition.

Nous étions 1000 à signer une pétition demandant 150 EUROS d’augmentation il y a un an : même si nous n’avions pas obtenu satisfaction la direction avait du reculer.

Nous pouvons être 2000 à signer la pétition exigeant le maintien des activités sur les sites et la garantie du maintien de tous les emplois !

Ce serait la 1ère étape de l’action collective des salariés d’Aviva France pour empêcher le vaste plan de délocalisation d’activité et de suppression d’emploi que prépare Londres.

Nous vous informons que notre syndicat a demandé le report de la négociation annuelle sur les salaires devant l’urgence de réagir dans l’unité syndicale pour défendre l’emploi et l’activité.

Bien entendu il va de soi que nous souhaitons que cette unité se prolonge sur la question des salaires, ce qui jusqu’à aujourd’hui semblait prématuré.

loupe.png Cliquez ici pour voir toutes d’autres news concernant AVIVA

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans AVIVA, Entreprises | 1 Commentaire »

Tous en grève le 19 mars !

Posté par foassurances le 13 mars 2009

Force Ouvrière 19 mars
Retour à l'accueil
  Communiqué de la section fédérale des assurances de la FEC – FO

 

TOUS EN GREVE LE 19 MARS 2009

 

  • Aucun licenciement

  • Maintien de tous les sites et de toutes les activités et de tous les emplois sur ces sites

  • Arrêts des suppressions d’emploi de prestataires, embauche en CDI de tous les contrats précaires

  • Augmentation générale de 200 euros pour tous.

La section fédérale des assurances appelle les syndicats et salariés à maintenir partout leurs revendications jusqu’à satisfaction.

Rappelons-nous les profits fantastiques qu’ont réalisés les multinationales dans les années 2005, 2006, 2007 et 2008. Que sont-ils devenus ? Quel rôle cette course aux profits a-t-elle joué dans la crise actuelle ? En tout cas pour les salariés, cela se traduit, dans tous les secteurs de la profession, assurances, compagnies et mutuelles, assistances, courtages et agences, par des conditions de travail devenues insupportables, par le blocage des salaires ou leur maintien bien en dessous de la hausse réelle des prix, par les suppressions d’emplois.

Partout il y a individualisation des rémunérations, instauration d’objectifs et contrôle des rendements. Chaque jour il y a des licenciements, le motif « insuffisance professionnelle » totalement arbitraire est souvent utilisé. Partout la pression sur les salariés s’est accrue.

De grands groupes pratiquent une politique de réduction des effectifs en imposant des transferts massifs d’activité ; dans certains cas, comme AXA, il s’agit surtout d’une délocalisation au Maroc, chez Generali et AGF il s’agit surtout de transferts internes. Dans le courtage, il s’agit aussi de licenciements collectifs.

Dans tous les cas le résultat est le même : les salariés perdent leur travail et vivent l’enfer de la précarité. Des milliers de prestataires, d’intérimaires et de CDD sont les premières victimes de la réduction des effectifs.

Voilà ce qui provoque la colère des salariés. Et dans beaucoup d’entreprises la mobilisation des salariés et de leurs organisations syndicales est engagée pour revendiquer les maintiens des activités, l’arrêt des licenciements, les augmentations générales des salaires.

A la MACIF, une pétition CGT et FO pour l’augmentation générale des salaires (10 % avec un minimum de 300 €) a recueilli des milliers de signatures, les MACITEL ont engagé des débrayages sur leurs revendications.

Chez AVIVA, tous les syndicats réclament ensemble une augmentation générale des salaires (3 % avec un minimum mensuel de 100 €).

Chez AXA, les salariés de Wilson ont débrayé avec les syndicats FO et CGT pour le maintien des activités, contre la délocalisation au Maroc, les salariés du site de Montauban réclament le maintien de leur site et de tous les emplois.

À la GMF, les délégués FO et CGT se sont réunis en conférence pour formuler leurs revendications communes, notamment le maintien du statut et d’un emploi sur son site de travail pour chaque salarié,et, en terme de pouvoir d’achat, 3.5 % au 1er janvier 2009 et Le maintien d’un écart positif de 0.7 par rapport à l’inflation constatée en fin d’année,

A Téléassurances, les salariés avec tous les syndicats ont décidé des débrayages reconductibles pour l’augmentation générale des salaires (700 € de plancher, 1500 € de prime exceptionnelle, reconduction de la prime d’ancienneté de 1% par an).

La section fédérale des assurances soutient ces mobilisations qui regroupent salariés et syndicats sur des revendications formulées avec précision. La section fédérale soutient tout particulièrement la mobilisation des travailleurs et syndicats des filiales d’assurances et de toutes les entreprises de Martinique, Guadeloupe, Guyane et de la Réunion dans le cadre de la grève générale pour 200 euros. Elle salue les résultats obtenus qui sont un point d’appui pour tous les salariés.

La section fédérale appelle tous les salariés des assurances, de l’assistance, du courtage et des agences à la grève le 19 mars 2009 sur les revendications suivantes :

  • Aucun licenciement

  • Maintien de tous les sites et de toutes les activités et de tous les emplois sur ces sites

  • Arrêts des suppressions d’emploi de prestataires, embauche en CDI de tous les contrats précaires

  • Augmentation générale de 200 euros pour tous.


La section fédérale des assurances appelle les syndicats et salariés à maintenir partout leurs revendications jusqu’à satisfaction.

Tous en grève le 19 mars 2009

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans Allianz, AVIVA, AXA, GENERALI, GMF, JEC, MACIF | 1 Commentaire »

Les revendications demeurent jusqu’à satisfaction

Posté par foassurances le 13 février 2009

Retour à l'accueil  Dans la préparation de la grève et des manifestations du 29 janvier, la section fédérale des assurances de la FEC-FO avaient signalé que les appels, souvent intersyndicaux, portaient sur des revendications précises et notamment sur l’augmentation générale des salaires, le maintien des sites de travail, de toutes les activités et de tous les emplois sur ces sites (GMF, MACIF, AVIVA, AXA, GENERALI …). Ces appels correspondent à des mobilisations dans plusieurs entreprises des assurances qui se poursuivent aujourd’hui.

Les directions des entreprises d’assurances feraient bien de réfléchir au succès considérable de la grève dans notre profession et à la puissance des manifestations auxquelles participaient de nombreux collègues. Les revendications qui ont été mises en avant ne seront pas retirées tant qu’elles ne seront pas satisfaites.

Ainsi chez AVIVA notre section FO maintient les revendications d’augmentation générale de 3 % pour tous avec un minimum de 100€. Chez AXA sur le site de Montauban la revendication de maintien du site et de tous les emplois sur le site demeure. Chez GENERALI la section FO propose une pétition commune pour l’augmentation générale des salaires, le maintien de tous les sites de travail, de toutes les activités et de tous les emplois, la transformation des contrats précaires en CDI. A la GMF les délégués FO et CGT ont tenu une conférence sur ces mêmes revendications pour l’emploi et pour une augmentation générale des salaires de 3,5 % au 1er janvier 2009 avec un plancher mensuel de 100 euros et la garantie d’un écart positif de 0,7 % avec l’inflation et une prime forfaitaire de 1500 €.

Chez AXA sur le site Wilson les salariés sont profondément mobilisés pour le retrait du projet de délocalisation et le maintien des activités sur le site. Notre syndicat FO dans l’unité avec la CGT appelle à un débrayage le 5 mars.

Ce même 5 mars les travailleurs et syndicats de la Réunion seront en grève sur les revendications qui mobilisent tous les salariés et syndicats de Guadeloupe et de Martinique et notamment pour une augmentation générale de 200 €.

La section fédérale des assurances leur apporte son total soutien comme elle soutient toutes les mobilisations pour les revendications des salariés. Elle appelle les syndicats FO de l’assurance à préparer sans attendre la grève interprofessionnelle du 19 mars.

Jean-Simon Bitter
Secrétaire de la section fédérale

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

Publié dans AVIVA, AXA, Entreprises, GENERALI, GMF, JEC, MACIF | 1 Commentaire »

FO – Grève et Manifestation le 29 janvier 2009

Posté par foassurances le 27 janvier 2009

Tract URIF FO

Retour à l'accueil  Ils profitent de la Crise :
Ils détruisent les emplois, le Code du Travail, les services publics, l’hôpital et la Sécurité Sociale.
Ils réduisent les salaires et les retraites.
Le 29 janvier 2009 : grève interprofessionnelle et manifestation pour bloquer le pays et stopper cette politique.

fleche2.gif Télécharger le tract de l’URIF F.O     fleche2.gif Voir les appels inter-syndicaux

Dès septembre 2007, alors que les entreprises n’avaient jamais enregistrées autant de bénéfices au cours des années précédentes, les premières annonces de licenciements intervenaient.
Aujourd’hui ce sont des vagues de licenciements sans précédent que les salariés sont en train de subir ainsi que des périodes imposées de chômage technique qui annoncent de nouveaux plans de licenciement.

Ce n’est pas aux salariés, aux retraités, aux chômeurs de payer la crise d’un système, eux qui se disent légitimement aujourd’hui « Mais où est donc passé tout ce fric gagné par les entreprises et les spéculateurs au cours des dernières années ? »

Alors que des milliards sont distribués sans compter aux banquiers ; alors que tout est fait pour que les banques poursuivent impunément leurs errements spéculatifs, les salariés, les retraités, les chômeurs constatent que le gouvernement et le MEDEF entendent :

  • Réduire les droits des chômeurs
  • Mettre en place la loi Bachelot et les Agences Régionales de Santé en tentant ainsi de réduire toutes les qualités et les compétences de l’hôpital, ses lits et son personnel et en tentant de supprimer les Caisses régionales d’assurance maladie et leurs compétences dans les domaines des autres soins et des laboratoires, avant de s’attaquer aux Caisses primaires et à leurs offres de soins.
  • Etendre le travail du dimanche et en faire demain un jour travaillé comme tous les autres et pour certains salariés en faire le seul jour où ils travailleront. (Sur le travail du dimanche les actions commencent à payer pour empêcher que celui-ci ne se mette en place.)
  • Privatiser l’ensemble des services publics en commençant par La Poste, en détruisant ainsi égalité de traitement, services rendus, tarifications identiques dans l’ensemble du pays tout en cassant les statuts des personnels.
  • Mettre en place la RGPP qui vise à supprimer des dizaines de milliers d’emplois dans la fonction publique, particulièrement à l’école. Dans ce secteur les fortes mobilisations des lycéens, des enseignants, des parents ont fait reculer le gouvernement sur la réforme des lycées.

Avec l’URIF FO organisons la grève interprofessionnelle et manifestons le 29 janvier 2009 pour bloquer le pays.


Dès 13H00 Rassemblez-vous sous les ballons et banderoles FO

METRO CHEMIN VERT

La manifestation partira à 14H00 de Chemin Vert (Place de la Bastille)
pour se rendre à Saint-Augustin.

L’URIF FO occupera la tête de la manifestation, notre cortège est organisé par Unions départementales, dans l’ordre des départements.

Alors avec l’URIF FO, le 29 janvier 2009, vous ferez grève et vous manifesterez sur des revendications et des positions claires :

  • Interdiction des licenciements et arrêt de la précarisation. Arrêt immédiat de toutes les suppressions d’emplois.
  • Augmentation générale des salaires, des retraites et des minima sociaux pour relancer la consommation donc l’économie.
  • Retour au monopole public de La Poste et de tous les services publics déjà attaqués. Non à la privatisation des services publics.
  • Retrait des réformes de l’école primaire et des lycées. Maintien de tous les postes, de toutes les classes, de tous les cours.
  • Retrait de la loi Bachelot. Non à la mise en place des agences régionales de santé qui détruisent l’hôpital et la sécurité sociale. Maintien de la CRAMIF, de son centre de santé et de son laboratoire.
  • Oui à la Sécurité sociale de 1945.
  • Retrait du projet de loi Boutin qui remet en cause le logement social.
  • NON au travail du dimanche. Maintien du code du travail, des conventions collectives et des statuts.
  • NON à la fusion ANPE /ASSEDIC
  • Retour à 37 ans ½ pour tous, pour une retraite à taux plein et contre l’imposition dans l’avenir du travail jusqu’à 70 ans.
  • Maintien du droit de grève, NON au service minimum.
  • Respect des droits syndicaux, de la libre désignation des délégués syndicaux dans les entreprises.

DETERMINES, UNIS, PUBLIC PRIVE, DANS LA GREVE INTERPROFESSIONNELLE ;

SUR NOS REVENDICATIONS FO

LE 29 JANVIER 2009 NOUS DIRONS AU GOUVERNEMENT ET AU MEDEF

 » CE NE SONT PAS LES TRAVAILLEURS QUI DOIVENT PAYER !  «  

Dans notre branche professionnelle,
la section fédérale des assurances de la FEC-FO appelle les militants,
les syndiqués, les salariés à participer aux manifestations
avec les Unions Départementales de FO le 29 janvier 2009.

A ce jour, de nombreux appels à la grève et aux manifestations le 29 janvier 2009 ont été lancés (dans l’unité avec d’autres organisations syndicales) sur la base de revendications propres aux salariés des sociétés de l’assurance, voici quelques tracts d’appels :

AXA Montauban
(FO, CGT)

AVIVA
(FO, CGT, CFDT, CGC, CFTC)

GMF
(FO, CGT)

GENERALI
(FO, CGT, UNSA)

MACIF
(FO, CGT)

Tract FO CGT Axa Montauban

Tract Aviva Intersyndicale

Tract FO CGT GMF

Tract FO CGT UNSA Generali

Tract FO CGT MACIF

fleche2.gif Cliquez sur l’image du tract pour télécharger et voir le tract

Haut de page

Retour à l'accueil Aller à la page d’accueil

 

Publié dans AVIVA, AXA, Entreprises, GENERALI, GMF, MACIF | 1 Commentaire »

Force Ouvrière écrit au syndicat UNITE GB : NON aux licenciements chez AVIVA

Posté par foassurances le 8 juillet 2008

Retour à l'accueil  Voici le courrier adressé au syndicat UNITE GB :

Section fédérale FO ASSURANCES
28 rue des Petits Hôtels 75010 Paris
Section syndicale cgt-FO d’Aviva France
80 Av. de l’Europe 92270 Bois-Colombes

 

Graham Goddard, Unite Deputy
General Secretary,
35 King Street, Covent Garden,
London WC2E 8JG

 

Chers camarades,

Nous sommes représentants de la FEC-FORCE OUVRIERE, secteur assurances, syndicats regroupant toutes les catégories des salariés du secteur des assurances en France.

Nous avons appris par la presse la prochaine suppression de 1800 emplois dans les centres régionaux de Norwich Union et la fermeture de 13 centres sur 20 dans le cadre des orientations fixées par « One AViva twice the value« .

Nous apportons notre soutien total et exprimons toute notre solidarité aux salariés britanniques menacés. Nos syndicats se battent pour le maintien des emplois et des sites en France, ainsi que dans les autres pays. Ils revendiquent :

  • aucun licenciement !
  • aucune suppression de site !
  • aucune mutation autoritaire !

En France nous aussi risquons prochainement d’être confrontés à de profondes restructurations menaçant également l’avenir de nos emplois.

C’est pourquoi nous pensons qu’il est nécessaire, non seulement d’échanger les informations dont nous disposons, mais également de maintenir le contact afin de développer la nécessaire solidarité internationale. Nous souhaitons confronter nos points de vue sur les nécessaires actions syndicales à mener, dans nos pays respectifs ou à l’échelon européen, pour faire face à ces néfastes projets patronaux et défendre les salariés contre les décisions prises par la direction internationale du groupe au détriment des emplois.

Pour les délégués syndicaux de la CGT-FO
et la section fédérale

Jean-Simon Bitter

PS : voir notre tract diffusé aux salariés en France Force Ouvrière écrit au syndicat UNITE GB : NON aux licenciements chez AVIVA dans AVIVA pdf Tract AVIVA du 1er juillet 2008

loupe.png Cliquez ici pour voir toutes les news (tracts) sur AVIVA

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans AVIVA, Entreprises | 1 Commentaire »

AVIVA

Posté par foassurances le 29 octobre 2007

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil 

info.jpgRetrouvez la section Aviva France des syndicats Cgt-FO de l’assurance chaque mardi dans le cadre de la permanence assurée de 13h à 14h au local FO.
Toutes les informations également sur notre blog :
http://fo-aviva.over-blog.com

 

Article nouveau10.gif DERNIER TRACT AVIVA : 27 OCTOBRE 2011
Restructuration AVIVA Europe : Aucun licenciement !
Cliquez ici pour lire le Tract FO AVIVA 27 10 11
 
Cliquez sur l’image du tract pour télécharger et lire le tract !

Article nouveau10.gif TRACT AVIVA : 18 OCTOBRE 2011
Pourquoi FO demande l’annulation des élections du 29/09/11 des titulaires du CE
Cliquez ici pour lire le Tract FO AVIVA 18 10 11
Cliquez sur l’image du tract pour télécharger et lire le tract !

Article TRACT AVIVA : 08 SEPTEMBRE 2011
Augmenter les salaires !
Tract Aviva du 08 Septembre 2011
Cliquez sur l’image du tract pour télécharger et lire le tract !

Article nouveau10.gif TRACTS AVIVA : AVRIL, JUIN ET AOUT 2011

flecheviolet.gif AOUT 2011

Tract AVIVA Août 2011
Cliquez sur l’image du tract pour téléchager et lire le tract !

 flecheviolet.gif JUIN 2011

Tract AVIVA Juin 2011
Cliquez sur l’image du tract pour téléchager et lire le tract !

 flecheviolet.gif AVRIL 2011

Tract AVIVA Avril 2011
Cliquez sur l’image du tract pour téléchager et lire le tract !

Article 14/10/10 : Appel à AG et motion AVIVA

Motion AVIVA du 14 octobre 2010 :

27 mai, 15 juin, 24 juin, 7 septembre, 23 septembre, 2 octobre, 12  octobre …

Autant  de  journées  de  grèves,  des  millions  de  manifestants  !
Le  gouvernement  reste sourd et fait voter le parlement, qui en l’espace de  quelques heures voudrait anéantir notre droit à la retraite à 60 ans !
C’est intolérable : nous nous y opposons !
Des  grèves  touchent  aujourd’hui  les  entreprises  de  transport,  de  raffinage  ;  des  régions  entières  sont  aujourd’hui  en  grève reconductible.  La  jeunesse des lycées et des facultés se range du côté  des  grévistes, car elle comprend qu’elle sera en première ligne à payer  cette contre réforme par le chômage et une retraite de misère.
C’est pourquoi nous nous déclarons solidaires de tous les salariés en grève jusqu’au retrait de cette contre réforme !
Toutes  les  confédérations  et  fédérations  syndicales, attachées à la retraite  par répartition, doivent prendre leur responsabilité, soutenir ces  grèves  et appeler à une grève nationale jusqu’au retrait du projet de loi …

Il apparaît en effet clairement que seul cet appel unitaire pourra faire  reculer ce gouvernement qui ne connaît que le langage de la force !

  • Oui à la retraite à 60 ans à taux plein !
  • Grève jusqu’au retrait de la loi !

L’appel à l’Assemblée Générale d’AVIVA du 14 octobre 2010 :

L'appel à l'assemblée générale du 14/10/10 à AVIVA

Cliquez sur l’image pour lire l’appel !

Article 19/03/10 : TRACT INTERSYNDICAL AVIVA
http://foassurances.fr/files/2010/03/ractavivaintersyndicalmars2010.jpgTract diffusé le 19/03/10
Pourquoi attendre un drame pour écouter les revendications des salariés et recruter ?
Un CHSCT exceptionnel, en présence de l’inspection du travail a eu lieu mardi 9 mars à Mont-St-Aignan (site Eurofil de Rouen). Le CHSCT a décidé de désigner un expert pour analyser les facteurs dans l’organisation du travail pouvant être sources de stress ou à l’origine de « risques graves et imminents » pour reprendre les termes du code du travail sur ce sujet.
Nous publions le courrier que nous avions adressé à la direction le 5 mars dès que nous avons eu connaissance du grave événement survenu à Mont-St.-Aignan. C’est à la suite de cette demande qu’une délégation a été reçue par la direction jeudi 11 mars …

flecher.gif Cliquez sur ce lien pour voir le tract et lire la suite …

Article 18/03/10 : TRACT Cgt-FO AVIVA
tractavivafomars2010.jpgTract diffusé le 18/03/10 (4 pages)
Rapport du cabinet Sextant à l’initiative du CHSCT d’Aviva France

UN CONSTAT ACCABLANT !
Le rapport Sextant a été demandé à l’initiative des élus du CHSCT d’Aviva France pour étudier les conséquences sur la santé et les conditions de travail des salariés, de nouveaux outils, instaurés à l’initiative d’Aviva Europe, dans les entretiens d’évaluation.

flecher.gif Cliquez sur ce lien pour voir le tract et lire la suite …

Article 15/01/10 : TRACT Cgt-FO AVIVA
tractavivasalaire20101.jpgtractavivasalaire20102.jpgTract diffusé le 14/01/10 - AVIVA NEGOCIATIONS SALAIRES 2010
POURQUOI DEVRIONS-NOUS ABANDONNER NOS EXIGENCES ?
POUR NOUS C’EST TOUJOURS ET ENCORE
3% ET 100 EUROS POUR TOUS !
Il y a un an vous étiez 1000 à signer une pétition demandant 3% d’augmentation, dont 100 Euros minimum pour tous. Depuis les besoins des salariés n’ont pas changé. Ni le taux réduit de l’indice INSEE (0,4% sur 1 an au 1er déc. 2009), ni les baisses incessantes du pouvoir d’achat, ni les déremboursements ou franchises qui sapent la sécurité sociale, ni les hausses accrues de certains postes budgétaires, depuis la mise en place de l’euro, tels que le logement, l’énergie ou certains produits de base.
Chacun d’entre nous peut constater la perte de pouvoir d’achat d’année en année ! …
flecher.gif Cliquez sur ce lien pour voir le tract et lire la suite …

Article 21/12/09 : TRACT INTERSYNDICAL AVIVA
tractaviva171209.jpgTract diffusé le 17/12/09 - AVIVA – CHSCT du 10 décembre 2009
Vos représentants ont interrompu la réunion.
Bref rappel chronologique : Le CHSCT ayant refusé à deux reprises (en avril puis en mai) de s’exprimer sur les nouvelles modalités introduites en 2009 dans le cadre des entretiens annuels d’évaluation, a demandé le concours d’un expert agréé pour l’assister et compléter son analyse des impacts de ces outils sur les salariés. Après de multiples manoeuvres, en dehors des seules possibilités prévues par le code du travail, la DRH a fini par admettre, en juillet, la désignation du cabinet Sextant, choisi par les élus. A l’issue d’une première rencontre entre les experts et la DRH pour valider le périmètre de l’expertise et ses modalités de déroulement, sa réalisation était prévue à la rentrée de septembre …
flecher.gif Cliquez sur ce lien pour voir le tract et lire la suite …
La pétition a recueilli plus de 1200 signatures sur 2000 salariés à Bois-Colombes plus quelques sites de province.
Signez la pétition !
Voir la déclaration de l’intersyndicale à l’assemblée générale du 10/12/09 : Aviva -  Déclaration à l’AG du 10/12/09

Article 10/12/09 : TRACT INTERSYNDICAL AVIVA – QUANTUM : MENACES SUR L’EMPLOI NON DEMENTIES !
tractaviva091209.jpgTract diffusé le 10/12/09 – Appel à l’assemblée générale des salariés le 10 décembre 2009
Lors des 3 réunions du comité d’entreprise les 5, 12 et 26 novembre, vos représentants ont questionné avec insistance la direction, et M. Menanteau en personne, pour tenter d’arracher des informations précises sur les conséquences, tant sur les activités que sur l’emploi, de la mise en euvre du projet européen appelé Quantum (expression dérivée de « saut quantique »). Mais les éponses évasives ne font que légitimer nos inquiétudes.
Seule certitude : plusieurs projets de délocalisation d’activités, et par conséquent la suppression de ombreux emplois, sont à l’étude. Personne n’ignore les conséquences de projets économiques de cette nature pour les salariés !
flecher.gif Cliquez sur ce lien pour voir le tract et lire la suite …
L’Assemblée générale a été un succès. Elle a décidée la pétition que vous pouvez télécharger .
Voir l’article du 10/12/09 sur Aviva avec la déclaration de F.O à l’assemblée générale : Aviva – Assemblée Générale dans l’unité pour le maintien de tous les emplois
flecher.gif Cliquez sur ce lien pour télécharger la pétition et la signer …

 

Article 22/10/09 : TRACT INTERSYNDICAL AVIVA – Menace sur l’emploi « Qui a peur de la Vérité ? »
tractaviva221009p1.jpgtractaviva221009p2.jpgTract diffusé le 22/10/09.
Alors que nos dirigeants décident de notre avenir dans des palaces, les salariés d’Aviva France sont inquiets.
Des rumeurs sur de possibles délocalisations entraînant des suppressions d’emploi se répandent dans les couloirs et les étages. De mystérieux documents émanant de non moins mystérieux comités circulent, entretenant l’inquiétude des salariés.
Les dernières réunions de Comité d’Entreprise et de Comité de Groupe n’ont rien fait pour nous rassurer. Aux légitimes interrogations des représentants du personnel, la direction répond que pour l’instant, il n’y a rien de concret et renvoie à de prochaines échéances.
flecher.gif Cliquez sur ce lien pour voir le tract et lire la suite …

 

Article 16/06/09 : TRACT AVIVA NOUVELLE ORGANISATION – NOUVEAU(X) DEPART(S) ?
Tract FO Aviva 16 juin 2009avivafo1606092.jpgTract diffusé le 16/06/09.
La direction a dévoilé la future organisation d’Aviva France. M. Menanteau a présenté au CE la réorganisation d’Aviva France en trois temps. D’abord les motivations et les « bénéfices attendus du projet », puis l’organisation du groupe par grandes fonctions, nouvelle organisation communiquée aux salariés début juin, dont la plupart d’entre vous connaît le détail.
flecher.gif Cliquez sur ce lien pour voir le tract

 

Article 27/01/09 : TRACT AVIVA SALAIRES – APPEL A LA GREVE DU 29/01
Tract Aviva IntersyndicaleTract diffusé le 27/01/09.
L’intersyndicale réitère ses revendications et propose de participer au mouvement de grève dans le cadre de l’action nationale interprofessionnelle du 29 janvier.
flecher.gif Cliquez sur ce lien pour voir le tract

 

Article 21/01/09 : TRACT AVIVA SUR LES SALAIRES
Tract Aviva 21/01/09Tract (le 4ème depuis le 22 décembre) diffusé le 21/01/09.
Il appelle les salariés d’Aviva à une réunion du personnel demain JEUDI 22 JANVIER à 13h. L’objectif est de réunir le plus grand nombre de salariés pour décider des modalités de remise de la pétition qui a recueilli à ce jour plus de 950 signatures !
Notre action se fixe comme perspective de faire céder la direction. Pour cela l’intersyndicale proposera de participer au mouvement de grève dans le cadre de l’action nationale interprofessionnelle du 29 janvier.
flecher.gif Cliquez sur ce lien pour voir le tract

Article 07/01/09 : PETITION AVIVA SUR LES SALAIRES
Pétition unitaire sur les salaires qui s’inscrit dans la perspective du 29 janvier.
Elle fait suite à la fin des NAO au cours desquelles la direction a annoncé sa décision de n’en rester qu’aux augmentations au mérite dans le cadre d’une enveloppe de 2% de la masse salariale.

petitionaviva.png

flecher.gif Cliquez sur ce lien pour télécharger la pétition

Article 08/07/08 : TRACT AVIVA – Suppression d’emplois …
Un tract de la section cgt-F.O d’ AVIVA (ci-dessous) a été diffusé mardi 1er juillet dans l’entreprise.
puce.gif Lire le tract…

Par ailleurs, un courrier de la Section Fédérale des Assurances a été envoyé en Grande Bretagne en solidarité avec les 1800 salariés mencés de perdre leur emploi. Ce courrier est à  l’attention du syndicat Unite.
puce.gif Lire l’article …

Article 08/11/07 : CREATION D’UN GIE SINISTRES ENTRE GENERALI ET AVIVA

Article de l’Argus du 08/11/07 : Lire la suite …

Voir le tract GENERALI du 06/11/07 : AVIVA dans Non classé pdf Tract Generali du 06/11/07

Communication sur l’intranet de Generali du 07/11/07 :
Parcs automobiles : une solution Generali/Aviva
Afin d’améliorer la gestion des coûts de sinistres et de renforcer la qualité de services, GENERALI France et AVIVA ont décidé de collaborer pour mettre en place de synergies en matière de gestion des sinistres.
Pour ce faire, une structure a été créée sous forme d’un G.I.E., dénommé KAREO. Son objet est de rechercher les meilleurs fournisseurs et prestataires, de nature à améliorer la prestation d’indemnisation des clients.
L’une des premières missions de ce G.I.E. consistera à mettre en place un réseau de réparateurs agréés commun, susceptible de garantir un service de qualité à des coûts encore mieux maîtrisés à un parc représentant environ 3 millions de véhicules pour les Compagnies des 2 Groupes (GENERALI et l’Equité d’une part , AVIVA et EUROFIL d’autre part).
KAREO a vocation à capitaliser sur un effet volumes et un échange de savoir-faire, avec pour objectif de rejoindre les niveaux de compétitivité des meilleurs acteurs du Marché.
La constitution de ce G.I.E. démontre qu’il est des modèles, encore inexplorés sur le Marché, de coopération entre Compagnies d’assurances. Il n’impactera en aucun cas les organisations respectives de chaque Compagnie, ni celles de leurs réseaux et forces de vente

puce Vu dans la presse le 2/11/07 – GENERALI – AVIVA OPA ?
MILAN (Dow Jones)–Assicurazioni Generali SpA (G.MI) envisage de faire une offre pour acquérir son rival britannique Aviva PLC (AV.LN), rapporte le quotidien financier Il Sole 24 Ore vendredi, sans citer de source.
Cette nouvelle a été révélée lors d’un entretien avec le directeur financier d’Aviva, Philip Scott, publié par le journal italien. M. Scott a déclaré ne pas craindre un éventuel rachat d’Aviva, ajoutant que la gouvernance d’entreprise de Generali “est très étrange”.
Une porte-parole d’Aviva n’a pas souhaité faire de commentaire sur un éventuel intérêt de Generali pour le groupe britannique, mais elle a affirmé qu’il est incorrect de lier des propos tenus dans un entretien général à l’assureur italien.
Une porte-parole de Generali n’était pas immédiatement joignable.
Site Internet : http://www.ilsole24ore.it/

Publié dans | Commentaires fermés

GENERALI

Posté par foassurances le 25 octobre 2007

Retour à l'accueilRevenir à la page d’accueil

 

 

Article INFOS ! Depuis mi-2010
Désormais, retrouvez toutes les dernières infos sur
le site FO Generali 

——————————————————————————————————

Article TRACTS GENERALI PRECEDENTS 2010

puce.gif Dernier tract distribué le 01/06/10 à Generali et diffusé par mail le 01/06/10 :GENERALI dans Non classé pdf Tract Generali du 01/06/10
Lettre ouverte à la DRH du 2805/10 sur la GED MAESTRO à Generali

puce.gif Tract distribué le 21/05/10 à Generali et diffusé par mail le xx/05/10 :pdf dans Non classé Tract Generali du 21/05/10
Les élections auront bien lieu le 8 juin 2010

puce.gif Tract distribué le 16/04/10 à Generali et diffusé par mail le 19/04/10 :pdf Tract Generali du 16/04/10
Des projets à marche forçée, FO réclame des garanties pour les salariés …

puce.gif Tract distribué le 25/03/10 à Generali et diffusé par mail le 31/03/10 :pdf Tract Generali du 25/03/10
A propos du Comité de Groupe – FO interpelle Claude Tendil

puce.gif Tract distribué le 16/02/10 à Generali et diffusé par mail le 19/02/10 :pdf Tract Generali du 16/02/10
Ibtissem doit être rétablie dans son emploi !

puce.gif Tract distribué le 02/02/10 à Generali et diffusé par mail le xx/02/10 :pdf Tract Generali du 01/02/10
Salaire 2010 – Ouverture de réelles négociations – Salaire CRC, un accord de baisse de salaire
Risques Psychosociaux, nos revendications – Un curieux tract … (A quoi joue FO ??)

 

Article TRACTS GENERALI PRECEDENTS 2009

puce.gif Tract distribué le 15/12/09 à Generali et diffusé par mail le 22/12/09 :pdf Tract Generali du 22/12/09
Un projet très dangereux pour tous les salariés est soumis au Comité Central d’Entreprise
Un changement arbitraire de convention collective – Des conséquences graves sur les salaires et la protection sociale – Une responsabilité qui repose sur les élus des salariés.
Compte rendu de la négociation de branche sur le régime professionnel de prévoyance

puce.gif Tract distribué le 15/10/09 à Generali :pdf Tract Generali du 15/10/09
LES ALCHIMISTES DU DROIT SOCIAL
puce.gifTract distribué le 15/09/09 à Generali :pdf Tract Generali du 15/09/09
NON A LA PRECARITE !
Précarité à l’embauche, pour les travailleurs handicapés, pour les prestataires, Précarité maintenant pour tous !
puce.gif Tract distribué le 15/06/09 à Generali : pdf Tract Generali du 15/06/09(4 pages)
Projet de Création de la Direction de l’indemnisation
ASSEZ D’HYPOCRISIE, LES SALARIES NE SONT PLUS DUPES !
Le comité d’établissement des Poles Fonctionnels et Opérationnels s’est réuni sur le projet de création d’une direction de l’indemnisation …
puce.gif Tract distribué le 08/06/09 à Generali :pdf Tract Generali du 08/06/09
Projet de Création de la Direction de l’indemnisation
tractfogenerali0806091.png tractfogenerali0806092.png Résolution adoptée lors de l’AG du personnel du 04 Juin 2009
puce.gif Tract distribué le 02/06/09 à Generali :pdf Tract Generali du 02/06/09
Projet de Création de la Direction de l’indemnisation
tractfogenerali0206091.pngtractfogenerali0206092.png
Appel à l’AG du personnel du 4 juin 2009

puce.gif Tract distribué le 19/05/09 à Generali :pdf Tract Generali du 19/05/09
Projet de Création de la Direction de l’indemnisation
tractfogenerali1905091.pngtractfogenerali1905092.jpg
Lettre ouverte aux élus du Comité d’établissement des Pôles Fontionnels & Opérationnels

puce.gif Tract distribué le 10/04/09 à Generali :pdf Tract Generali du 10/04/09
Plan d’ensemble de la Direction de Generali

tractfogenerali1004091.pngtractfogenerali1004092.png
Réunir des AG sur tous les sites dans l’unité pour faire échec au plan d’ensemble de la Direction

puce.gif Tract distribué le 23/03/09 à Generali :pdf Tract Generali du 23/03/09

puce.gif Tract distribué le 16/03/09 à Generali :pdf Tract Generali du 16/03/09

puce.gif Tract distribué le 12/03/09 à Generali :pdf Tract Generali Appel FO,CGT,UNSA grève du 19/03/09

puce.gif Tract distribué le 27/01/09 à Generali :pdf Tract Generali du 27/01/09

puce.gif Tract distribué le 20/01/09 à Generali :pdf Tract Generali du 20/01/09

puce.gif Tract distribué le 08/01/09 à Generali :pdf Tract Generali du 08/01/09

 

 

Article TRACTS GENERALI PRECEDENTS 2008puce.gif Tract distribué le 09/12/08 à Generali : pdf Tract Generali du 09/12/08puce.gif Tract distribué le 27/11/08 à Generali : pdf Tract Generali du 27/11/08puce.gif Tract distribué le 21/10/08 à Generali : pdf Tract Generali du 21/10/08

puce.gif Tract distribué le 18/09/08 à Generali : pdf Tract Generali du 18/09/08

puce.gif Tract distribué le 19/06/08 à Generali : pdf Tract Generali du 19/06/08

puce.gif Tract SF distribué le 15/05/08 à Generali : pdf Tract Generali du 15/05/08

puce.gif Tract distribué le 20/03/08 à Generali : pdf Tract Generali du 20/03/08

puce.gif Tract distribué le 19/02/08 à Generali : pdf Tract Generali du 19/02/08

puce.gif Tract distribué le 31/01/08 à Generali : pdf Tract Generali du 30/01/08

Article TRACTS GENERALI PRECEDENTS 2007

puce.gif Tract distribué le 26/11/07 à Generali :pdf Tract Generali du 25/11/07

puce.gif Tract distribué le 06/11/07 à Generali : pdf Tract Generali du 06/11/07

Article CREATION D’UN GIE SINISTRES ENTRE GENERALI ET AVIVA
Article de l’Argus du 08/11/07 : Lire la suite …
Communication sur l’intranet de Generali du 07/11/07 : Lire la suite …
 

 

Article PROVOCATION DE GRANDE AMPLEUR DE GENERALI CONTRE FO
La FEC-FO et son secrétaire Serge Leganoa ont réagit aux attaques portées contre Jean Simon Bitter le 18 décembre 2007 : Voir l’article
La Fédération des Employés et Cadres CGT-Force Ouvrière a tenu une Conférence de Presse vendredi 26 octobre 2007 concernant une provocation de grande ampleur engagée par le groupe Generali contre FO et ses représentants.

Jeudi 25/10/07 : un tract FO a été diffusé pdf à Generali qui a été remis aux journalistes.
(Sur le tract : lire Réunion de concertation du 17 Octobre et non du 17 Septembre).
Vendredi 26/10/07 : lors de cette conférence, un dossier de presse a été remis aux journalistes.
Voici ce dossier de presse :

  • Présentation : pdf
  • Notre lettre du 22 octobre 2007 : pdf Nous répondons à la provocation de Michel Estimbre.
  • La lettre de Michel Estimbre du 16 octobre 2007 : pdf
  • Le compte rendu de l’entretien du 4 octobre 2007 : pdf Michel Estimbre exerce une pression contre les militants FO pour qu’ils renoncent à l’exécution de l’arrêt de la cour d’appel du 31 mai 2007.
  • Lettre chèque du 4/10/ 07 de Michel Estimbre : pdf Michel Estimbre utilise une procédure irrégulière, dans quel but ?
  • Lettre virement du 9/10/07 de Generali : pdf Impossible de croire à une erreur !
  • L’arrêt de la cour d’appel du TGI de Paris du 31 mai 2007 : pdf
    La cour d’appel confirme l’ordonnance du 4 octobre 2005, condamne les sociétés de l’UES AFG à rectifier les bulletins de salaire en mentionnant leurs noms au lieu de celui de l’UES, condamne ces sociétés à payer 2000 euros au titre de l’article 700 aux syndicats FO et CGT et à payer 5000 euros de dommages et intérêts à FO.
    Cet arrêt n’est toujours pas appliqué !
  • L’ordonnance du TGI du 4 octobre 2005 : pdf . Le TGI confirme que l’UES n’a pas la capacité juridique de conclure ni de rompre un contrat de travail. Generali ne respecte pas ce jugement.
  • Les conclusions de Generali devant le TGI de Paris en décembre 2003 pour s’opposer à notre demande d’expertise pollution : pdf . C’est la première fois qu’on entend parler de l’appartement de Jean-Simon Bitter (page 23) et déjà, en 2003, Generali réclamait un million d’euros au syndicat CGT des administratifs et au syndicat FO (page 38) !

Lors de la conférence de presse, Jean-Simon Bitter a également tenu à la disposition des journalistes un PV de constat d’huissier sur la réalité de son appartement.
Il a établi qu’il payait depuis 1981 des quittances de loyer dont le montant dépend de 2 facteurs : le prix du marché en 1981 et la réglementation appliquée à Paris pour limiter la hausse des loyers. Il a également démontré qu’il avait donné un accord pour une réévaluation du loyer mais dans les conditions prévues par la Loi.

Michel Estimbre le sait mais l’ignore délibérémement.
Personne ne comprend d’où vient le montant de 300 000 euros que Michel Estimbre prétend lui réclamer …

Publié dans | Commentaires fermés

12
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus