Résultats de votre recherche

A la CAMIF comme partout PAS UN SEUL LICENCIEMENT !

Posté par foassurances le 2 novembre 2008

Retour à l'accueil  La section fédérale des assurances de la FEC FO était avec le syndicat FO des assurances et de l’assistance des Deux-Sèvres présente à la manifestation des salariés de la CAMIF du 31 octobre 2008 au ministère des finances. Cette manifestation était organisée à l’initiative des syndicats CGT-FO, CGT, CFDT (seule la section d’entreprise) et CFE-CGC de la CAMIF et des Unions Départementales CGT, CGT-FO et CFE-CGC sur des revendications précises : maintien de la CAMIF et aucun licenciement !

Des centaines de salariés de la CAMIF étaient partis le matin de NIORT en cars. Ils se sont rassemblés avec les organisations syndicales (*) devant le ministère des finances.

Les mots d’ordres les plus souvent repris étaient :

« Les milliards pour les travailleurs et pas pour les spéculateurs »,

« A la CAMIF comme partout, pas un seul licenciement ».

Une délégation des 4 syndicats a été reçue par le ministère. Mais les réponses n’ont pas varié. La seule perspective est celle de l’aide au reclassement dont on sait par expérience qu’elle ne mène à rien si ce n’est à la précarité et à la misère. Pas un centime pour le maintien des emplois alors que des fortunes sont versées aux spéculateurs. Comme les différents responsables syndicaux de la CAMIF et des Deux-Sèvres l’ont expliqué il n’y a aucun dialogue et la révolte  ne peut que s’amplifier.

La seule solution est dans l’unité pour qu’il n’y ait aucun licenciement.

La section fédérale des assurances de la  FEC-FO  et les syndicats FO des assurances regroupent des salariés des mutuelles niortaises qui sont directement concernés par la situation de la CAMIF qui a été créée en tant que coopérative par la MAIF. C’est l’avenir des mutuelles niortaises qui se joue aujourd’hui.

Après le succès de la manifestation du 31 octobre et face à l’absence de réponse positive, la section fédérale des assurances de la FEC-FO se tient prête à toute initiative pour arracher satisfaction, y compris par la grève de tous les personnels, contre tout licenciement à la CAMIF.

La confédération CGT-FO et la section fédérale du commerce de la FEC-FO étaient bien entendu représentées.

(*) Quand les journalistes se sont tournés vers les personnalités politiques, des travailleurs de la CAMIF ont crié : « les ouvriers d’abord » et le représentant de l’UD FO des deux Sèvres a exprimé le sentiment de tous en réaffirmant le caractère syndical de la manifestation.

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans Entreprises, JEC | 1 Commentaire »

NON à la liquidation de la CAMIF, aucun licencenciement !

Posté par foassurances le 28 octobre 2008

Retour à l'accueil  La section fédérale des assurances de la FEC-FO s’associe sans réserve à la déclaration du syndicat FO des assurances et de l’assistance des Deux-Sèvres :

Le Syndicat Force Ouvrière des assurances et de l’assistance des Deux-Sèvres s’insurge contre la décision du Tribunal de commerce de Niort de prononcer la liquidation judiciaire de CAMIF Particuliers et le redressement judiciaire de CAMIF SA. Ce sont immédiatement 789 emplois qui sont supprimés. Avec les emplois induits, ce sont plusieurs milliers d’emplois qui sont menacés. C’est une catastrophe pour les salariés et pour leur famille et au-delà pour tous les salariés.

Les salariés de la CAMIF ne doivent pas faire les frais des politiques désastreuses des dirigeants de la CAMIF depuis des années. Ce n’est pas aux salariés de payer à un moment où des milliards d’euros sont offerts aux spéculateurs.

C’EST INACCEPTABLE !

L’Etat, le gouvernement doivent payer !

Le Syndicat FO des assurances et de l’assistance des Deux-Sèvres fait sienne la proposition des Unions départementales CGT et Force Ouvrière d’aller en masse au Ministère de l’emploi pour exiger : aucun licenciement.

Le Syndicat FO des assurances et de l’assistance des Deux-Sèvres mettra tout en œuvre pour assurer le succès de la manifestation centrale à Paris.

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans JEC | 1 Commentaire »

CAMIF : manifestation le 13 septembre pour le retrait du plan de licenciement

Posté par foassurances le 5 septembre 2008

Retour à l'accueil  Le Syndicat Force Ouvrière des assurances et de l’assistance des Deux-Sèvres et ses sections MAAF, MACIF, MAIF, IMA, SMACL et ALTIMA appellent à manifester le 13 septembre 2008 à 10 h 30 Place de la Brèche à Niort pour le retrait du plan de licenciement à la CAMIF.

CAMIF : retrait du plan de licenciement
Pas un seul licenciement
Retour au statut de coopérative

L’annonce d’un nouveau « plan social » à la CAMIF soulève la colère. (509 licenciements sur 1365 salariés). Encore des centaines de licenciements. Encore des familles jetées dans la précarité et la pauvreté.

Ces 509 emplois touchent de plein fouet la ville de Niort mais ils touchent aussi les sous-traitants et des milliers d’emplois sont menacés dans le département des Deux Sèvres et les départements limitrophes.

Et tout ça, pour le profit d’un fonds de pension, Osiris, qui détient maintenant la majorité de CAMIF Particuliers !

La responsabilité de ceux qui ont cassé le statut de coopérative est grande. La CAMIF est une création de la MAIF qui s’est détournée de ses obligations mutualistes en ouvrant le capital aux 3 Suisses International et maintenant à un fonds de pension.

Le Syndicat des Assurances et de l’Assistance des Deux-Sèvres s’élève contre ce nouveau plan de licenciements. Il exige le retrait total du plan et la garantie d’aucun licenciement.

Certains élus politiques ont proposé, à l’occasion du plan social de la CAMIF, la création d’un « bassin d’emplois ». Les bassins d’emplois sont prévus pour expérimenter les dérogations au Droit du travail et notamment au CDI, afin de favoriser par exemple les mutations de CDI vers des CDD et les suppressions-évolutions d’emploi. Ce chemin conduirait à transformer Niort en ville sinistrée. Nous n’acceptons pas. La responsabilité des élus est inverse : elle est de prendre position clairement et sans ambiguïté pour le retrait du plan de licenciement.

Nous n’acceptons pas la destruction des acquis historiques qui assurent à la Ville de Niort et à ses environs des conditions de vie normales.

Nous ne rejetons aucun soutien d’où qu’ils viennent mais nous considérons qu’un syndicat de salariés doit définir ses revendications en toute indépendance dans l’intérêt des salariés.

Le Syndicat des Assurances et de l’Assistance des Deux-Sèvres revendique le retrait total du plan de licenciement, la garantie d’aucun licenciement, le retour au statut de coopérative.

C’est sur ces bases que notre Syndicat des assurances et de l’Assistance des Deux Sèvres appelle tous les salariés des mutuelles : MAIF, MACIF, MAAF, SMACL, IMA…

à manifester le 13 septembre 2008 à 10 h 30

Place de la Brèche à Niort

avec les salariés et les syndicats FO et CGT de la CAMIF, avec les Unions Départementales FO, CGT et FSU des Deux-Sèvres avec les salariés et syndicats de toutes les professions, avec toute la ville de NIORT.

Le 5 septembre 2008

Voir aussi l’article du 30/03/08 - CAMIF : Retrait du Plan – Aucun licenciement : Cliquez ici !

Retour à l'accueil Revenir à la page d’accueil

Publié dans Entreprises, JEC, MAAF, MACIF, MAIF | 1 Commentaire »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus